Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Halte aux provocations de l’occupant

lundi 8 mars 2010

Le gouvernement israélien vient de déclarer que le Caveau des Patriarches à Hébron ou le Tombeau de Rachel allaient devenir des monuments israéliens.

Ces lieux sont intouchables et appartiennent à l’ensemble de l’humanité.

Cet acte de gangstérisme est la poursuite du fait accompli. En Israël, la manipulation de l’histoire et de la mémoire pour prétendre que cette terre n’appartient qu’aux Juifs conduit à annexer ou à détruire les monuments des autres. Il s’agit de rendre irréversible le fait colonial et l’annexion de la plupart des territoires palestiniens conquis par l’armée israélienne en 1967. Cette provocation vise à déposséder les Palestiniens de leur territoire et de tout ce qui fonde leur identité, leur histoire, leur culture, leurs religions. Elle s’accompagne de destructions ou de confiscations incessantes de maisons à Jérusalem Est, d’agrandissements de colonies et de violations des lieux saints ou des cimetières musulmans.

Il s’agit de rendre impossible toute création d’Etat palestinien et de provoquer des violences pour pouvoir affirmer : "vous voyez que nous n’avons pas de partenaire pour la paix".

L’UJFP appelle l’ensemble des gouvernements et des institutions internationales à dénoncer cette nouvelle agression et à sanctionner l’Etat d’Israël.

Elle appelle à un nouveau développement de la campagne internationale BDS (boycott, désinvestissement, sanctions).

Il doit être clair pour tout le monde que cette campagne sera décisive pour mettre fin à une politique criminelle pour les Palestiniens, suicidaire à terme pour les Israéliens et qui met en danger délibérément la paix dans le monde.

- Bureau National de l’UJFP le 8-03-2010


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 30 / 1922804