Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Lettre de Michèle Sibony au médiateur de France-Inter

lundi 26 août 2013 par Michèle Sibony

Le 26 août 2013

Bonjour monsieur,

Je me permets de vous écrire pour signaler l’"entrefilet" de ce matin au journal de 9h concernant les 2 tués par l’armée dans "un camp de réfugié palestinien". Deux remarques : les nombreux camps de réfugiés de Cisjordanie ont tous des noms et sont quasiment tous liés à des villes. par exemple Le camp de Balata est situé aux portes de Naplouse. Le camp de Jénine, à l’entrée de Jénine etc..

Ne pas nommer c’est refuser de faire exister.

Seconde remarque : la presse israélienne et internationale a signalé que dès le lendemain du début des négociations bilatérales et sans préalables le camp de Jénine était attaqué par l’armée qui y cherchait des personnes à arrêter (vous voyez je surveille la neutralité mon vocabulaire) et qu’il y avait eu des affrontements avec la population du camp.

Ce type de raid semble s’être produit dans plusieurs camps avec le même argument .J’aurais tendance à penser qu’il s’agit de la belle politique coloniale de la carotte et du bâton : on fait semblant de discuter avec vous sous la pression américaine, mais on rappelle en même temps partout qui est le maître.

En fait j’ai fais la recherche dans la presse écrite sur internet et j’ai trouvé : il s’agit du camp de Qalandia : la porte blindée de Jérusalem avec le plus grand check point de Cisjordanie qui interdit l’entrée dans la ville à tous les palestiniens de Cisjordanie.

La journaliste de France Inter devrait lire l’info de Ouest France en copie ci dessous en comparaison. Elle peut être tranquille : son info formulée comme elle a choisi de la formuler, sans le contexte des négociations, sans noms, sans détails, "çà passe" et elle croit sans doute avoir fait son métier. Pour moi en tous cas,"çà ne passe pas !"

Je vous remercie de votre attention.

Bien cordialement

Michèle Sibony


Jérusalem. Deux Palestiniens tués par des soldats israéliens

Conflits lundi 26 août 2013

La police israélienne a abattu deux Palestiniens et en a blessé plus d’une douzaine d’autres lors d’une intervention lundi avant l’aube pour procéder à l’arrestation d’un activiste présumé dans un camp de réfugiés près de Jérusalem.

Des témoins ont raconté que des jeeps blindées israéliennes ont pénétré dans le camp de Kalandia et qu’elles ont été accueillies par des jets de pierres de la part des habitants.

Les forces israéliennes ont riposté en ouvrant le feu et ont quitté le camp avant le lever du jour. Une porte-parole de la police israélienne a indiqué que les gardes frontières avaient utilisé les « moyens anti-émeutes » pour disperser quelque 1 500 Palestiniens qui leur jetaient des pierres.

Les violences se sont accentuées en Cisjordanie en 2013. Les forces de sécurité israéliennes ont tué 13 Palestiniens depuis le début de l’année, principalement lors d’affrontements, contre trois sur la même période en 2012.

Voir l’article sur le site de Ouest-France


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 355 / 2040397