Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


L’UJFP salue le congrès national de la LDH

mardi 21 mai 2013

Message de l’Ujfp à la LDH lu partiellement au congrès national de Niort

Cher-e-s ami-e-s, cher-e-s camarades

L’Union Juive Française pour la Paix se félicite de tous les combats communs menés entre l’UJFP et la LDH, notamment dans les collectifs où nous siégeons ensemble.

Comme vous, nous combattons résolument tous les racismes : contre les Roms, contre les Noirs, contre les Arabes, contre les Sans Papiers. Comme vous, nous ne tolérons aucune forme d’islamophobie ou d’antisémitisme. Comme vous, nous dénonçons toutes les formes de discriminations.

Nous sommes engagés en tant que Juifs pour les droits du peuple palestinien. Le crime se fait en notre nom puisqu’on parle « d’Etat juif » ou de « colonies juives ».

Il faut dire les mots sur ce qui est infligé au peuple palestinien. Ces mots, ce sont : occupation, colonisation, nettoyage ethnique, racisme, apartheid, crimes de guerre …

Vous le savez, le Tribunal Russell sur la Palestine, animé entre autres par le très regretté Stéphane Hessel, a conclu que l’Etat d’Israël était coupable d’apartheid et de sociocide pour ce qui est infligé au peuple palestinien.

Vous le savez, l’Etat d’Israël viole sans arrêt le droit international et, n’étant jamais sanctionné, il poursuit sa politique.
Vous le savez : en 2005, 172 associations de la société civile palestinienne, constatant l’impunité des dirigeants israéliens et la complicité occidentale, ont lancé un appel mondial au BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) contre l’Etat d’Israël. Leurs revendications sont la fin de l’occupation et de la colonisation, l’égalité des droits et le droit au retour des réfugiés palestiniens. À l’UJFP, nous soutenons totalement l’appel palestinien et le BDS.

Vous le savez : la politique israélienne n’est pas seulement criminelle contre le peuple palestinien, elle met en danger les Israéliens et même tous les Juifs. Chaque fois qu’on critique cette politique ou qu’on met en cause le sionisme, on est instantanément traité « d’antisémite » ou de « juif ayant la haine de soi ». Des officines comme le BNVCA et le CRIF attaquent en justice systématiquement les militant-e-s qui défendent la Palestine. Pour nous l’instrumentalisation de l’antisémitisme ou du génocide nazi, qui font partie de notre histoire intime, a un caractère scandaleux et même obscène.

Pour une paix véritable, poursuivons le travail commun. Combattons pour que que le peuple palestinien obtienne enfin les droits inaliénables qui lui sont niés.

A bientôt, cher-e-s ami-e-s, cher-e-s camarades ensemble pour
l’égalité des droits et la justice.

Pour l’UJFP : Jean-Guy Greilsamer et Pierre Stambul,
coprésidents de l’UJFP .


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 79 / 2402398