Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


L’identité nationale, ça nous rappelle quelque chose !

vendredi 6 novembre 2009

le bureau national de l’ujfp, le 2 novembre2009

L’Union Juive Française pour la Paix se bat avec d’autres associations pour une paix au Proche-Orient basée sur l’égalité des droits entre les peuples et sur la justice. Elle dénonce sans arrêt le colonialisme, le racisme, l’Apartheid, l’arrogance ou le mépris qui sont les marques de la politique des différents gouvernements israéliens vis-à-vis des Palestiniens.

Au nom de ces principes et de la mémoire des persécutions que les Juifs ont subies, l’UJFP soutient résolument les Sans Papiers et dénonce les discriminations qui frappent en France les « Noirs », les Arabes, les Roms ou d’autres populations dans tous les domaines : emploi, logement, éducation, santé, harcèlement policier, stigmatisation ….
L’initiative du ministre Besson visant à imposer partout un pseudo débat sur « l’identité nationale » est très grave et dangereuse. Ce thème est une machine de guerre pour embrigader une partie de la population contre une autre et pour éviter ainsi de prendre en charge les problèmes économiques et sociaux.
Ce thème a toujours été un thème d’extrême droite, propagé entre autres par Le Pen. Il vise à manipuler l’émotion, à travestir l’histoire et les identités multiples. Il vise à opposer un « bon Français » pur, blanc et chantant la Marseillaise au mauvais immigré basané, responsable du chômage et de l’insécurité et forcément « inassimilable ».
En des temps que l’on espère révolus, les Juifs, les Italiens, les Polonais et bien d’autres ont été déclarés inassimilables. Force est de constater que des populations vivant en France ne connaissent plus l’Etat de droit. C’est évident pour les Afghans de Calais, les déboutés du droit d’asile ou les Yézidis que le gouvernement français vient d’expulser par charter.
Tout ce qui pousse à la séparation, à la discrimination, à l’inégalité des droits et à la stigmatisation mène à la barbarie. C’est vrai en Palestine comme en France. Là-bas comme ici, il n’y a qu’un seul choix possible : vivre ensemble sur la base de l’égalité des droits. Là-bas comme ici, la manipulation de l’identité est un des moyens utilisés pour opprimer et discriminer.
L’UJFP rappellera sans relâche que, même si la période n’est pas la même, ceux qui ont agité le thème de l’identité nationale ont toujours été les ennemis de l’humanité.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 30 / 2038653