Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Un gala de soutien à la police des frontières israélienne ! PAS DE SOUTIEN aux forces d’occupation

mercredi 23 janvier 2013

23 janvier 2013

Une fois de plus, l’association d’extrême droite Migdal annonce qu’elle organise en plein Paris un gala de soutien au Magav, la « police des frontières » israélienne, le 27 janvier. A cette occasion, l’association récoltera des fonds qui servent notamment à envoyer des « colis d’amour pour les soldats de Tsahal des unités combattantes ».

Cette police est connue pour ses nombreuses exactions sur les quelques 600 checkpoints et barrages recensés par l’ONU dans les territoires palestiniens occupés. Barrages qui entravent l’accès aux services de santé et entraînent des complications médicales, des accouchements aux postes de contrôle, voire des décès de malades selon Amnesty International. Ainsi lors de leurs opérations les Gardes frontières ont assassiné de nombreux civils ces dernières années : pour rappel l’assassinat de Abir la fille de Bassam Aramin, co fondateur de l’association combattants pour la paix tuée par balle devant son école à Anata, près de Jérusalem en 2007

Le Magav au bénéfice de qui est organisé ce gala est l’une des unités de l’armée d’occupation israélienne les plus redoutées par la population palestinienne, régulièrement dénoncée pour sa brutalité et sa violence envers les civils par des organisations de défense des Droits de l’Homme, parmi lesquelles les associations israéliennes Bet’selem et Machsom Watch qui réclament son démantèlement. Parmi ses crimes, il en est un qui est resté particulièrement gravé dans la mémoire palestinienne : le massacre Kafr Qassem, le 29 octobre 1956. Dans ce village passé sous contrôle israélien en 1948, 47 civils furent tués dont des femmes et des enfants. Il s’agissait pourtant de Palestiniens à qui la citoyenneté israélienne avait été octroyée.

Aujourd’hui, il faut interdire le gala de soutien au Magav, et sanctionner Israël !

Aucune sanction française ou internationale n’a été prise lorsque Netanyahu à ordonné la construction de bloc de colonie dans la zone « E-1 » qui relie Jérusalem-Est à Maalé Adoumim. Ce faisant, l’occupation achèverait pourtant de couper la Cisjordanie en deux, d’encercler et d’annexer Jérusalem.

Pour contrer ce projet, des militants Palestiniens ont mis en place le campement de « Bab el Shams » en zone E-1, et y ont été brutalement réprimés sans que la diplomatie française n’exprime la moindre condamnation. C’est le Magav que l’on voit à l’œuvre lors du démantèlement de « Bab el Shams » comme dans l’oppression quotidienne des Palestiniens.

Alors qu’officiellement, la France se dit favorable à la création d’un Etat palestinien et vote pour son admission en tant qu’observateur à l’ONU, la permissivité des autorités françaises à l’égard du gala du Migdal souligne l’incohérence des actes par rapport au discours.

Comment la France peut-elle demander la fin de la colonisation et accepter d’un autre coté la levée de fonds sur son territoire pour une des unités qui la perpétue et qui permet son développement ?

Le Magav est le bras armé d’un système colonial, raciste et ségrégationniste. Sa présence en France ne peut être que perçue que comme un accord tacite de ses actes.

A l’approche du gala du 27 janvier, nous appelons les salles sollicitées à refuser d’accueillir l’évènement afin de ne pas se rendre complice de ces crimes. Nous interpellons les responsables politiques, leur demandant de s’opposer à l’organisation d’un tel évènement fauteur de grave trouble à l’ordre public par le passé.

Association des travailleurs maghrébins de France - Association France Palestine Solidarité- Alliance for Freedom and Dignity International -Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien – Collectif Interuniversitaire pour la Coopération avec les Universités Palestiniennes- Droit Solidarité -Europe Ecologie les Verts – Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique – Femmes Egalité – Femmes en Noir- Gauche Anticapitaliste – Générations Palestine- La Courneuve Palestine – Les Alternatifs- Ligue Internationale de Femmes pour la Paix et la Liberté – Mouvement des Jeunes Communistes de France – Mouvement Politique d’Education Populaire – Nouveau Parti Anticapitaliste- Parti Communiste Français – Parti de Gauche -Une Autre Voie Juive – Union Juive Française pour la Paix -Unions syndicale Solidaires – Union des travailleurs immigrés tunisiens -


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 229 / 1927501