Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Warschawski : un juif dévoué à la cause palestinienne

mardi 18 décembre 2012

Ce citoyen israélien a reçu des mains de Christiane Taubira le prix des droits de l’homme de la République française. Portrait.

JPEG - 22 ko
Michel Warschawski, aux côtés de Christiane Taubira, ministre de la Justice, et de Christine Lazerges, présidente de la CNCDH. © Conseil national des droits de l’homme et du citoyen

"Un sage radical de gauche." C’est ainsi que le décrivent ses amis. Mais Michel Warschawski, c’est d’abord un original. Un homme qui a baigné dans le judaïsme toute son enfance - son père était le grand rabbin de Strasbourg - et qui finira par devenir, il le dit lui-même, "complètement athée". Il reste cependant un traditionnel un peu "vieux jeu", s’amuse son ami Dominique Vidal, ancien journaliste du Monde diplomatique. "Michel ne loupera jamais un shabbat", lâche-t-il en riant. Son apparence traduit son âge : les cheveux gris tirés en arrière, le front dégarni, la peau basanée, une moustache à la Brassens comme seuls les sexagénaires savent la porter.

Lire l’article entier sur le site lepoint.fr

Important : voir son article d’appel à l’aide financière avec la possibilité de don en ligne pour éviter la fermeture du bureau de Jérusalem de l’AIC


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 447 / 2294237