Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Réponse à un article du journal "le Parisien"

jeudi 13 décembre 2012 par le Bureau national de l’UJFP

Le 30-11-2012 le journal "Le Parisien" a publié un article relatant les pressions exercées sur la Mairie du 19ème à propos de l’exposition sur les Bédouins d’Israël. Nous lui avions demandé dans cette lettre de publier une réponse en apportant certaines précisions.

A notre connaissance, cette réponse n’ayant pas été publiée à ce jour ( le 13-12-2012), nous nous permettons de la rendre publique ici.

Réponse au journal « le Parisien »

Faisant suite à votre article du 30 novembre 2012 intitulé : « Une exposition contestée se fait discrète à la mairie » l’Union Juive Française pour la Paix, auteur de cette exposition qui présente la situation méconnue des Palestiniens bédouins du Néguev tient à apporter les précisions suivantes :

Le fonds documentaire de l’exposition s’appuie sur le travail de terrain de groupes israéliens comme le Forum pour la Coexistence et les droits civils dans le Néguev ( www.dukium.org ) Adalah , le Centre juridique pour les droits des minorités arabes en Israël (www.adalah.org) et d’autres. Cette exposition soutenue par Amnesty international a déjà tourné avec succès dans de nombreuses villes de France. Elle est à présent invitée dans d’autres pays d’Europe.

Le « caractère partisan des panneaux » rapporté par votre citation de la mairie du 19ème arrondissement de Paris, consiste apparemment à montrer les destructions des villages, à citer les textes des lois appliquées à ces terres et ces populations, les chiffres des déplacements de ces populations et des destructions. Si l’évocation de cette réalité sur le terrain, du régime légal discriminant, et des destructions que subissent les Palestiniens Bédouins du Néguev est « partisane » c’est sans doute parce que les faits (et les chiffres) sont « têtus ».

Ce qui est partisan et malveillant, à nos yeux, ce sont les pressions et le chantage à l’antisémitisme exercés sur la mairie du 19ème (avant même d’avoir vu l’expo d’ailleurs) par un groupe de pression pro israélien : Le BNCVA qui agit en France pour faire interdire, c’est sa spécialité, tout évènement contribuant à éclairer la situation des Palestiniens. Nous ne pouvons que remercier la mairie du 19e de n’avoir pas cédé au chantage.

Le Bureau National de l’UJFP le 10-12-2012


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1035 / 2127609