Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Compte-rendus des rassemblements de protestation contre l’agression israélienne à Gaza

samedi 24 novembre 2012

Marseille : article de la Marseillaise et photos


Gaza, Palestine, l’Alsace avec toi à Mulhouse, à Colmar, à Strasbourg ( le 22-11-2012)

Voir les compte-rendus sur le site de la Feuille de Chou


Dinan : article du Télégramme sur le rassemblement à Dinan pour Gaza du 22-11-2012

En fait nous étions plutôt 70.
Interventions : AFPS , UJFP, PG, NPA, POI


Lyon : Vidéo du rassemblement du 21 novembre


Paris : 5.000 personnes avec la Palestine (13 vidéos et 21 photos Bellaciao)

5000 personnes se sont rassemblées samedi 17 novembre à Paris place de l’Opera, pour dénoncer la nouvelle offensive israélienne à Gaza où 46 Palestiniens ont été tués et plus de 500 blessés. Parmi les organisations présentes, plusieurs associations juives, dont l’Union juive française pour la paix (UJFP) « Ici, les enfants perdent leurs doudous, à Gaza ce sont les doudous qui perdent leurs enfants », dénonçait une banderole dans une allusion aux enfants tués lors de l’opération « Pilier de défense » déclenchée mercredi après-midi avec l’assassinat du chef des opérations militaires du Hamas, Ahmad Jaabari.

Lire la suite de l’article, voir les photos et vidéos sur le site de Bellacio


Strasbourg : intervention de Jean-Claude Meyer ( UJFP )


Marseille : intervention de Pierre Stambul co-président de l’UJFP pour le Réseau Palestine Bouches-du-Rhône

En manifestant aujourd’hui à Marseille, nous tenons à montrer notre indignation face à ce qui se passe à Gaza. Moins de quatre ans après le massacre de l’opération « Plomb Durci » qui fit 1400 morts (en majorité des femmes et des enfants), tout recommence.

Nous n’acceptons pas l’occupation et la colonisation de la Palestine.

Nous n’acceptons pas le blocus de Gaza.

Nous n’acceptons pas qu’un million et demi de personnes vivent en cage dans la pénurie généralisée.

Nous n’acceptons pas qu’à chaque élection en Israël, on tue des Palestiniens pour se faire réélire.

Nous n’acceptons pas les crimes de guerre et crimes contre l’humanité répétés commis par l’armée israélienne : exécutions extrajudiciaires, attaques systématiques contre les civils, bombardements aveugles, destruction systématique des infrastructures, utilisation d’armes interdites...

Nous n’acceptons pas que le monde soit complice des morts, des souffrances et des humiliations qui s’accumulent.

Il n’y aucune symétrie possible dans cette guerre. Il y a un occupant et un peuple occupé. Le droit international reconnaît le droit à la résistance.

C’est l’impunité et la complicité occidentale qui permettent la poursuite de la colonisation, la destruction de la société palestinienne et la répétition des aventures sanglantes. Alors que, d’après le droit international, l’occupation de la Palestine est illégale, les Israéliens doivent se retirer des territoires occupés, les colonies sont illégales, le mur qui balafre la Cisjordanie est illégal, les attaques de flottilles dans les eaux internationales sont illégales, le gouvernement israélien n’est jamais sanctionné, au contraire.

Il continue de bénéficier du soutien inconditionnel militaire, politique et économique des Etats-Unis. Il continue d’être soutenu par l’Union Européenne qui a rehaussé les relations économiques avec Israël, permettant ainsi aux produits des colonies d’arriver chez nous sans taxe. Il continue de bénéficier de la mansuétude de la justice internationale qui juge les crimes commis en ex-Yougoslavie ou au Rwanda mais refuse d’inculper les dirigeants israéliens.

Nous manifestons devant la préfecture parce que nous sommes très en colère contre notre gouvernement français. Le président Hollande s’est fait élire avec des engagements précis : reconnaissance de l’Etat palestinien à l’ONU, condamnation de la colonisation. Or il vient de recevoir avec faste le Premier ministre israélien. Il accepte que celui-ci s’adresse en France aux Juifs français. Il exige que les Palestiniens « négocient » sans condition alors que s’ils acceptent la colonisation, il n’y a plus rien à négocier. Et il s’oppose désormais à la candidature palestinienne à l’ONU.

Nous demandons au préfet de transmettre aux autorités françaises notre indignation devant cette complicité de fait qui alimente les aventures sanglantes de l’armée israélienne.

Compte rendu :

Nous étions environ 500 devant la préfecture de Marseille
Nombreuses prises de parole.
Remise du texte ci-dessus au préfet

Musique, slogans.
Présence importante du réseau et de toutes ses composantes.
Présence d’élu-e-s ou de militant-e-s de divers partis (NPA, Alternatifs, PC, PG, la suppléante de Mennucci ...).


Montpellier le 17/11/2012 Près de 500 personnes malgré la pluie. On remet ça Mardi 20 !

Montpllier - 17 nov. 2012

de José Luis Moragues

Montpellier, sous la pluie, 500 manifestants contre l’agression israélienne Dès 14h30 le stand APLR, CCIPPP et BDSF34 diffuse et appelle à la manif de 16H. Excellent accueil ! Heureuse surprise, malgré la pluie, à 17h après quelques prises de parole comme nous sommes près de 500 nous décidons de manifester jusqu’à la préfecture pour dénoncer le "permis de tuer" délivré par l’UE et Hollande à Netanyahou ! Prochain rassemblement : Mardi 20 à 17h30 place de la comédie réunion du comité...

Voir l’album photo de José Luis Moragues


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 301 / 1927501