Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Interview de Pierre Stambul dans "le Jour d’Alger" , parution le 17/11/2012

jeudi 15 novembre 2012 par Pierre Stambul

Pourriez-vous nous commenter l’escalade ayant eu lieu, actuellement, à Gaza ?

Le gouvernement israélien a décidé qu’il n’y aurait aucun retrait des territoires occupés. En même temps, il n’annexe pas formellement ces territoires, ce qui l’obligerait, à terme, à accorder la citoyenneté aux Palestiniens qui forment aujourd’hui 50% de la population entre Méditerranée et Jourdain. Il institue donc officiellement l’APARTHEID. Il a le soutien d’une majorité de l’opinion israélienne qui espère que les Palestiniens deviendront à terme les indigènes du Proche-Orient incapables de réclamer leurs droits.

De plus on va voter en Israël. C’est déjà avec l’espoir de gagner des voix qu’en 2008 le gouvernement de Tzipi Livni avait déclenché l’offensive et le massacre de Gaza. Nétanyahou a tout intérêt à agiter en permanence la « menace » de guerre. Le complexe de Massada fonctionne à fond en Israël, c’est-à-dire la certitude que les victimes sont les Israéliens et que les Palestiniens veulent recommencer le génocide nazi.

D’où les provocations du gouvernement israélien sur tous les fronts : contre l’Iran accusé de vouloir l’arme nucléaire (alors qu’Israël possède cette arme et n’a signé aucun traité de non-prolifération), contre le Hezbollah et la Syrie diabolisés et surtout contre le Hamas. Tous les partis politiques israéliens sionistes ont contribué à déshumaniser la population de Gaza et à autoriser, de fait, les pires crimes de guerre contre elle.

La raison principale de l’agression actuelle, c’est L’IMPUNITE accordé aux dirigeants israéliens et la COMPLICITE active de l’Occident. Ce n’est pas parce qu’ils sont mal informés que les Occidentaux soutiennent inconditionnellement Israël. C’est parce que ce pays surarmé dépensant 60% de son PIB dans les armes et les technologies de pointe, morceau avancé de l’Occident au Proche-Orient, c’est profondément ce qu’ils souhaitent.

Le soutien inconditionnel d’Obama et de Romney, la réception de Nétanyahou par Hollande qui a renié toutes les promesses faites aux Palestiniens, le rehaussement des relations économiques entre l’Europe et Israël qui permet l’exportation sans taxe des produits des colonies, voilà les raisons de l’attaque sur Gaza. Rien ne changera sans SANCTIONS. Voilà pourquoi l’Union Juive Française pour la Paix participe à la campagne mondiale BDS (boycott, désinvestissement, sanctions).

Comment qualifiez vous le rôle du Qatar et de l’Egypte ?
Pourquoi, selon vous, la Ligue Arabe a décalé le débat sur la Palestine au bénéfice du soutien à "la résistance syrienne" ?

Les révolutions arabes sont inachevées. Un modèle en sort pour l’instant indemne, c’est le modèle féodal, capitaliste, patriarcal, esclavagiste, intégriste et pro-occidental incarné (avec des différences sensibles) par le Qatar et l’Arabie Saoudite. Ce modèle dirige temporairement la Ligue Arabe.
Cela dit, quelles que soient les arrières pensées, les visites de l’émir du Qatar ou du président égyptien à Gaza sont un signe. Les Israéliens ne rencontreront plus la complicité caricaturale qu’ils avaient obtenue sans effort de la part de Moubarak.
Sur la Syrie, il n’y a aucun doute que ce régime est une dictature qui massacre son peuple et a commis sans interruptions assassinats, tortures et massacres de masse. Un régime qui n’a jamais été solidaire de la Palestine. Rappelons-nous la complicité d’Hafez-el-Assad (le père) et de Sharon quand en 1983, Arafat était assiégé à Tripoli (Liban) avec les troupes syriennes d’un côté et les vedettes israéliennes de l’autre.
Mais les catastrophes totales des interventions impérialistes en Irak, Afghanistan ou Libye montrent bien qu’une intervention étrangère en Syrie aboutirait à la même catastrophe. C’est au peuple syrien de se libérer de sa dictature.

Pierre Stambul
(co-président de l’UJFP)


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 977 / 2356517