Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Crimes de guerre : Israël doit être jugé

vendredi 23 janvier 2009

Trois semaines de bombardements délibérés de la population civile de Gaza, d’écoles, d’hôpitaux, de mosquées, de bâtiments de l’ONU ; trois semaines d’utilisation de bombes au phosphore et à sous-munitions, un entrepôt d’aide alimentaire et le centre de presse international pilonnés, des maisons détruites, des champs et des cimetières ravagés par des bulldozers, et un bilan humain accablant : plus de 1 300 morts, dont 413 enfants, et 5 320 blessés.

Les crimes de guerre commis par l’armée israélienne doivent être jugés. Israël n’est pas en dehors du droit.

Les citoyens israéliens doivent se rendre compte que l’expansionnisme et la brutalité sont incompatibles avec la paix, la sécurité et la démocratie.

Nous appelons :
- à la poursuite des mobilisations unitaires ;
- à l’abrogation de l’accord d’association entre l’Union européenne et Israël ;
- à des poursuites judiciaires contre les dirigeants politiques et militaires d’Israël responsables de ces crimes, notamment Tzipi Livni, Ehud Barak et Ehud Olmert ;
- à une véritable campagne de boycott, désinvestissement, sanctions de l’Etat israélien, avec les ONG palestiniennes et les anticolonialistes israéliens, tant que les droits des palestiniens ne seront pas respectés.

UJFP Ile-de-France (23 janvier 2009)


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 76 / 2348767