Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Lettre des 100 contre l’interdiction du colloque « Israël : un État d’apartheid ? »

dimanche 19 février 2012

Suite à l’interdiction du colloque prévu à Paris 8 intitulé « Israël : un État d’apartheid ? », Mediapart publie la lettre d’un collectif de chercheurs et de personnalités, parmi lesquels Étienne Balibar, Jacques Rancière, Olivier Roy, François Burgat, Sylvie Tissot, Alain Bertho, Roshdi Rashed ou Luc Boltanski.

À l’attention de Pascal Binczak, Président de l’Université Paris 8

Monsieur le Président,

Nous tenons par la présente à vous faire part de notre consternation suite à votre décision de retirer l’autorisation que vous aviez préalablement accordée à la tenue du colloque « Des nouvelles approches sociologiques, historiques et juridiques à l’appel au boycott international : Israël : un État d’apartheid ? », qui devait se tenir les 27 et 28 février prochains dans votre établissement.

Cette décision nous semble particulièrement grave puisqu’elle met en péril la liberté d’expression et les libertés académiques. Les motifs que vous invoquez, et notamment le risque de « troubles à l’ordre public », ne nous semblent guère convaincants au regard des implications de votre décision.

Nous avons en effet appris que la direction de l’Université avait pris connaissance du programme du colloque et de la liste des intervenants avant de donner son accord, et que le Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes avait même attribué une subvention de 2500 euros à l’initiative.

C’est donc bien suite à des pressions, voire des menaces venues de l’extérieur que vous avez décidé de faire machine arrière. Cela nous semble particulièrement préoccupant : l’Université doit-elle se soumettre aux pressions politiques, de quelque ordre qu’elles soient ? N’est-ce pas précisément sa fonction que de permettre que les libertés académiques puissent s’exercer dans les meilleures conditions ?

Nous ne partageons pas nécessairement les vues et les objectifs du colloque des 27 et 28 février. Mais l’essentiel n’est pas là. Ce qui est en jeu est en effet le droit de mettre en débat dans l’espace public, en l’occurrence dans ce lieu symbolique qu’est l’Université, des travaux et des opinions qui méritent d’être entendues et qui ne sont en aucun cas répréhensibles d’un point de vue légal.

Que le CRIF ne souhaite pas que certaines positions soient défendues est une chose. Qu’une institution universitaire cède à la pression et aux menaces en est une autre. Imaginerait-on un colloque sur le Tibet annulé au motif que des représentants officiels ou officieux du gouvernement chinois menaceraient de troubler l’événement ?

Monsieur le Président, il n’est pas trop tard pour reconsidérer votre décision. Ce serait au contraire tout à votre honneur de revenir à votre position initiale en permettant à ce colloque de se dérouler dans votre établissement, dont chacun mesure le précieux héritage, et de refuser de céder aux injonctions des adversaires de la liberté d’expression.

Pour signer la lettre ouverte, écrire à
censurecolloqueparis8@gmail.com

Le programme du colloque est disponible en suivant ce lien

Premiers signataires : Gilbert Achcar (Professeur, École des études orientales et africaines, Université de Londres), Catherine Achin (Professeure, Science politique, Université Paris-Est Créteil), Mateo Alaluf (Sociologue, Université Libre de Bruxelles), Nicolas Angelet (Juriste, Université Libre de Bruxelles), Elena Aoun (Politologue, Université Libre de Bruxelles), Loïc Artiaga (MCF, Histoire, Université de Limoges), Houda Ayoub (ENS), Bertrand Badie (Professeur, Science Po Paris), Étienne Balibar (Professeur émérite, Université Paris-Ouest-Nanterre), Sophie Basch (Professeur des Universités, Université Paris-Sorbonne), Sarah Benabou (Anthropologue), Alain Bertho (Anthropologue, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Rudolf Bkouche (Professeur émérite, Université Lille I), Luc Boltanski (Sociologue), Pascal Boniface (Directeur de l’IRIS, IEE Paris VIII), Jean-Raphaël Bourge (ATER, Science politique, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Nadir Bouzama (Professeur des Universités, UPMF Grenoble, chercheur PACTE CNRS), Alain Brossat (Professeur émérite, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Sebastian Budgen (Éditeur), François Burgat (Politologue), Philippe Büttgen (Professeur, Philosophie, Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Sylvain Cantaloube (CNRS), Vanessa Caru (Historienne), Anissa Castel-Bouchouchi (Professeure de philosophie en classe préparatoire), Cristina Cerami (Chargée de recherche (CR1) au CNRS), Jean-Paul Chagnollaud (Professeur des Universités), Grégoire Chamayou (Philosophe, CNRS-ENS Lyon), Marion Charpenel (ATER, Science politique, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Suzanne Citron (Historienne), Pierre Clément (MCU honoraire, Didactique de la biologie, Université Lyon I), James Cohen (Professeur, Institut du monde anglophone, Université Paris III), Philippe Corcuff (MCF, Science politique, IEP de Lyon), Olivier Corten (Juriste, Université Libre de Bruxelles), Pascal Crozet (Chargé de recherche au CNRS, Université Paris-Diderot), Eric David (Juriste, Université Libre de Bruxelles), Sonia Dayan-Herzbrun (Professeure émérite, Université Paris-Diderot), Laurence De Cock, (Professeure d’Histoire-Géographie dans le secondaire, Université Paris-Diderot), Nelcya Delanoë (Professeure émérite, Université Paris-Ouest Nanterre), Christine Delphy (Directrice de recherche émérite au CNRS), François Dubuisson (Juriste, Université Libre de Bruxelles), Cédric Durand (MCF, Économie, Université Paris XIII), Ivar Ekeland (Président honoraire du conseil scientifique de l’ENS et de l’Université Paris-Dauphine), Gérard Faÿ (Géographe, Université Paris-Diderot), Jacques Fontaine (MCF honoraire, Université de Franche-Comté), Franck Gaudichaud (MCF, Université Stendhal-Grenoble III), Jean-Luc Gautero (MCF, Philosophie des sciences, Université de Nice-Sophia Antipolis), Ferial Ghazoul (Université Américaine du Caire), Yves Gonzalez-Quijano (MCF, Université Lyon II, GREMMO, Chercheur en delegation à l’IFPO Beyrouth), Simon Grivet (Historien), Hugo Harari-Kermadec, (MCF, ENS-Cachan), Samuel Hayat (Chargé de cours, Science politique, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Philippe Icard (MCF, Droit public, Université de Bourgogne), Richard Jacquemond (Enseignant-chercheur, Université d’Aix-Marseille), Samuel Johsua (Professeur émérite, Université d’Aix-Marseille), Nicolas Jounin (MCF, Sociologie, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Jean-Michel Kantor (Mathématicien, IMJ, Université Paris-Diderot), Razmig Keucheyan (MCF, Sociologie, Université Paris Sorbonne), Azadeh Kian (Professeure de sociologie, Directrice du CEDREF, Université Paris-Diderot), Anne Lagerwal (Juriste, Université Libre de Bruxelles), Christian Lavault (Professeur émérite, Université Paris XIII), Michel Le Bellac (Professeur émérite, Université de Nice-Sophia Antipolis), Hervé Le Crosnier (MCF, Université de Caen et Institut des Sciences de la Communication du CNRS), Frédéric Lebaron (Professeur, Sociologie, Université de Picardie), Olivier Lecour Grandmaison (Historien), Jean-François Legrain (CNRS-GREMMO), Catherine Lévy (Sociologue CNRS à la retraite), Jean-Marc Lévy-Leblond (Professeur émérite, Université de Nice-Sophia Antipolis), Daniel Lindenberg (Professeur émérite, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Michael Löwy (Sociologue), Henri Maler (MCF, Science politique, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Amina-Aïcha Malek (Archéologie, CNRS-ENS), Dominique Manotti (MCF en retraite), Gilbert Meynier (Professeur émérite, Université Nancy II), Régis Morelon (Directeur de recherche émérite au CNRS, Histoire des sciences), Hugo Moreno (MCF en retraite, Science politique, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Pierre Nicodeme (Informatique, CNRS, Université Paris-Nord), Joseph Oesterlé (Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie), Philippe Olivera (Enseignant en lycée, éditeur), Elsa Oréal (Linguistique, CNRS), Anne-Marie Perrin-Naffakh (Professeure des Universités (en retraite), Bordeaux III), Louis Pinto (Sociologue, CNRS), Emmanuelle Picard (Historienne, ENS Lyon), Frédéric Pierru (Politiste, chercheur), Raphaël Porteilla (MCF, Science politique, Université de Bourgogne), Jacques Rancière (Professeur émérite, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Marwan Rashed (Histoire de la philosophie, ENS), Roshdi Rashed (Directeur de recherche émérite au CNRS, Professeur honoraire à l’Université de Tokyo, histoire et philosophie des sciences), Luciana Romeri (MCF, Langue et littérature grecque, Université de Caen), Olivier Roy (Directeur de recherche au CNRS), Julien Salingue (ATER, Science politique, Université d’Auvergne), Grégory Salle (Sociologue, CNRS), Catherine Samary (MCF, Économie, Université Paris-Dauphine, associée à l’IEE Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Fatou Sow (Chargée de recherche au CNRS), Pierre Schapira (Professeur émérite, Mathématiques, Université Pierre et Marie Curie), Jihane Sfeir (Politologue, Université Libre de Bruxelles), Pierre Signoles (Professeur émérite, Université de Tours), Rabah Tahraoui (Professeur, Université de Rouen), Sylvie Tissot (Professeure, Science politique, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis), Claudio William Veloso (Chercheur indépendant, membre associé du LIS-UPEC), Dominique Vidal (Historien), Dror Warschawski (Chargé de Recherche, CNRS), Clemens Zobel (MCF, Science politique, Université Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis).


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1048 / 2122447