Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Le PS, caution de l’occupation israélienne ?

Une délé­gation offi­cielle du Parti socia­liste doit se rendre en Israël et dans les ter­ri­toires occupés pales­ti­niens du 19 au 22 février 2012. Au pro­gramme, ren­contre avec 3 offi­ciels israé­liens pour­suivis pour crimes de guerre ou crimes contre l’humanité.

Paris le 7 février 2012,

La Pla­te­forme des ONG fran­çaises pour la Palestine découvre avec stupeur le pro­gramme d’u ne délé­gation du Parti socia­liste (PS), conduite par Jean Chris­tophe Cam­ba­délis, prévue du 19 au 22 février 2012 en Israël et dans les ter­ri­toires occupés palestiniens.

Comment jus­tifier, sur un pro­gramme de trois jours (selon sa pre­mière version), qu’une seule visite « sym­bo­lique » à Ramallah de quelques heures et qu’une « visite de la vieille ville » de Jéru­salem soient prévues ? Alors même que les diplo­mates euro­péens en poste dans les Ter­ri­toires pales­ti­niens viennent de publier deux rap­ports acca­blants sur la poli­tique israé­lienne d’occupation dans l’Est de Jéru­salem et dans la « zone C » de la Cisjordanie.

Comment expliquer qu’une telle délé­gation soit accueillie par des hôtes israé­liens tels MM. Moshé Yaalon et Shaul Mofaz, tous deux pour­suivis dans des pays euro­péens et en Nou­velle Zélande pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité pour le dernier. Le pro­gramme de la délé­gation annonce aussi un « tour en héli­co­ptère et approche géos­tra­té­gique des fron­tières d’Israël. Tour mené par le Général Michael Herzog », lui aussi pour­suivi en Espagne comme M. Yaalon pour crimes de guerre suite à l’opération menée en 2002 contre l’ancien chef de l’aile mili­taire du Hamas qui avait causé la mort de 14 civils et fait 150 blessés.

Le 14 juin 2011, le bureau national du Parti Socia­liste appelait « la France et l’Europe à recon­naître l’Etat pales­tinien pour avancer vers la paix et la récon­ci­liation entre les peuples israé­liens et pales­ti­niens ». Le PS ne peut approuver le pro­gramme de cette délé­gation, qui contraste avec cer­taines posi­tions du parti sur le conflit israélo-​​palestinien et cau­tionne l’occupation israé­lienne des Ter­ri­toires palestiniens.

La Pla­te­forme des ONG fran­çaises pour la Palestine demande des pré­ci­sions sur ce voyage, si son contenu est confirmé, nous en demandons l’annulation. Nous insistons enfin sur la nécessité d’introduire dans les visites des pro­chaines délé­ga­tions du parti des ren­contres avec les acteurs des deux sociétés civiles, pales­ti­nienne et israélienne.


NDLR : nous venons de recevoir ce courriel de la Plateforme :

Bonjour

j’ai la satisfaction de vous informer que le PS vient de nous annoncer le
report de ce voyage. Quand il se fera ce sera avec un programme
équilibré, m’a-t-on assuré.

Cordialement

Claude Léostic, présidente de la Plateforme


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 176 / 2599644