Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


L’AFPS demande au Zénith de ne pas accueillir le concert de soutien du KKL

vendredi 3 février 2012

Jean-​​Claude Lefort, pré­sident de l’Association France Palestine Soli­darité, écrit au directeur du Zénith afin de lui demander d’annuler le concert organisé par le KKL.

AFPS, jeudi 2 février 2012

Monsieur le Directeur,

Le Keren Kayemeth Leisrael (KKL), Fonds national juif selon son appel­lation fran­çaise, pro­gramme un concert au Zénith de Paris le 5 février pro­chain. C’est pour nous pro­fon­dément cho­quant compte tenu des acti­vités de cette orga­ni­sation qui dis­simule son activité réelle der­rière une façade écologique.

Le KKL a en effet pour objet même l’appui à la colo­ni­sation des terres pales­ti­niennes occupées, avec pour corol­laire la spo­liation et la dépos­session métho­dique de leurs habi­tants. C’est un soutien à une force occupante.

En Israël, avec le soutien actif du KKL, les popu­la­tions bédouines du Néguev sont regroupées sous la contrainte dans des « villes réserves » et voient leurs vil­lages détruits dans le cadre d’une poli­tique raciste dite de judaïsation.

On com­prend donc que le KKL cherche à masquer la réalité de ses acti­vités passées et pré­sentes. Il le fait le plus souvent sous des cou­leurs envi­ron­ne­men­tales : il plantait hier des arbres pour couvrir la des­truction des vil­lages Pales­ti­niens et effacer toute trace de leur pré­sence avant 1948, il continue à le faire aujourd’hui sur des terres volées. Il le fait aussi sous couvert d’activités éduca­tives ou cultu­relles et finance ainsi des jardins d’enfants dans les colonies.

Chacun peut com­prendre que la colo­ni­sation acti­vement menée dans les ter­ri­toires occupés par les auto­rités israé­liennes – et leurs appuis inter­na­tionaux comme le KKL – est l’obstacle majeur à toute pers­pective de paix et constitue une vio­lation grave du droit inter­na­tional, comme l’ONU, l’Union euro­péenne et la France l’ont répété à de mul­tiples reprises.

Vous com­prendrez donc que ce concert en ce lieu est pour nous pro­fon­dément cho­quant compte tenu des acti­vités réelles de cette orga­ni­sation, acti­vités que vous ignoriez sans doute.

C’est pourquoi nous vous demandons de ne pas accueillir ce concert qui per­met­trait au KKL de réa­liser une mani­fes­tation aux objectifs réels en contra­diction avec la recherche d’une paix au Proche-​​Orient fondée sur le droit.

Je vous prie de croire, Mon­sieur le Directeur, à l’expression de nos salu­ta­tions les plus respectueuses.

Jean-​​Claude Lefort Pré­sident de l’Association France Palestine Solidarité


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 501 / 2602135