Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


France Culture : propos inadmissibles à l’encontre de Salah Hamouri ! Le CRIF se fait le relais d’une campagne haineuse à son encontre

jeudi 22 décembre 2011

MERCREDI, 21 DÉCEMBRE 2011

Le lundi 19 décembre 2011 sur France Culture, dans le journal de 6 h 30 et 8h, une journaliste évoquant la libération des 550 prisonniers palestiniens a précisé : « parmi eux le franco-palestinien Salah Hamouri, condamné pour le meurtre d’un rabbin...et libéré quelques mois avant la fin de sa peine ».

Salah Hamouri n’a jamais été accusé d’avoir tué ce rabbin mais d’en avoir eu l’intention sans que le tribunal ait pu en fournir la moindre preuve. Salah Hamouri qui a toujours nié ce dont on l’accuse, a été condamné comme des milliers d’autres Palestiniens, par un tribunal militaire d’occupation illégal au regard du droit international.

Il n’a pas été libéré quelques mois avant la fin de sa peine mais 21 jours après. Un document du Comité International de la Croix Rouge, validé par les autorités israéliennes et remis à sa famille à la fin du procès, l’atteste. Le Parti de Gauche salue chaleureusement la libération de Salah Hamouri. Il a participé à toutes les initiatives prises dans notre pays pour sa libération tant au nom du PG que dans le cadre du Front de Gauche.

Devant les propos malhonnêtes de France Culture qui mettent gravement en cause l’honneur de Salah Hamouri, le Parti de Gauche, solidaire de Salah Hamouri et du combat des Palestiniens pour leurs droits, réclame à la fois un rectificatif et des excuses face à ce manquement inqualifiable à la déontologie journalistique qui porte gravement atteinte également à la crédibilité de France-Culture.

Et alors que France Culture s’abaisse à une affirmation grossièrement mensongère, le CRIF reprenant aveuglément des médias israéliens prétend que Salah aurait déclaré à l’agence Reuters que « le rabbin Yossef Ovadia mérite la mort ». Reuters a démenti avec vigueur avoir recueilli de tels propos de Salah qui proteste lui aussi en vain.

Le soutien sans faille apporté par le CRIF à la politique de colonisation et d’occupation d’Israël atteint ici un rare sommet de haine.

Le Parti de Gauche condamne avec la plus grande fermeté les propos du CRIF qui sont autant d’incitations à la violence tombant sous le coup de la loi. Par conséquent, il en appelle dans ce cas d’extrême gravité aux autorités françaises pour que cesse cette campagne odieuse que relaie le CRIF.

Christophe Ventura,
Secrétaire National aux Initiatives internationalistes

André Curtillat,
membre du Groupe Palestine du Parti de Gauche


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 79 / 2404608