Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


RELAXE PROCES BDS : La victoire du droit et de la liberté d’expression contre l’impunité d’Israel !

samedi 9 juillet 2011

RELAXE PROCES BDS : La victoire du droit et de la liberté d’expression contre l’impunité de l’Etat d’Israël !

8 Juillet 2011

La Campagne BDS France se félicite de la décision rendue ce jour par le tribunal de Paris, relaxant la présidente de la Capjpo-Europalestine poursuivie pour avoir publié la vidéo d’une action de la Campagne :

http://www.youtube.com/watch?v=dWFlRDfcxYQ

C’est la victoire du droit et de la liberté d’expression, et c’est une conséquence du développement du mouvement d’opinion internationale contre l’impunité de l’Etat d’Israël !

Les intimidations et menaces n’auront pas raison de notre détermination, nous poursuivrons notre action citoyenne, à travers la Campagne BDS pour l’application du droit international et la fin de l’impunité israélienne. Le 17 juin à Paris, Olivia Zémor comparaissait en tant que directrice du site de la CAPJPO- Europalestine pour avoir publié la vidéo de l’intervention pacifique de la Campagne BDS dans le magasin Carrefour d’Evry (Essonne) en juillet 2009 . Ce procès avait été marquant à plusieurs titres :

- par sa durée : de 15h30 à minuit et demie !,
- par son contenu politique,
- par la qualité des intervenants soutenant le BDS,
- parce qu’il a constitué la première véritable brèche dans l’exception française qui permet à des officines soutenant la politique de l’État d’Israël de poursuivre avec l’appui du gouvernement les militants BDS en les accusant d’antisémitisme.
- Et enfin et surtout par la position de la procureuse qui, refusant de s’aligner sur les vives recommandations gouvernementales, s’en était remis à l’appréciation du tribunal. Ce procès avait été intenté par les officines pro-israéliennes suivantes : Avocats Sans Frontières et l’Association France-Israël, de Gilles-William Goldnadel, le BNCVA de Sammy Ghozlan, et la Chambre de commerce France-Israël.

Les prochains procès seront celui des militants de Perpignan renvoyé à septembre et celui des militants de Mulhouse renvoyé au 17 novembre. La décision après le pourvoi en cassation de Sakina Arnaud à Bordeaux est encore en attente. Espérons que les juges et le procureur feront preuve de la même clairvoyance.

En attendant, les entraves d’Israël à la liberté de circulation des bateaux pour Gaza et des voyageurs solidaires vers la Cisjordanie ne peuvent que renforcer notre détermination à continuer à pratiquer le BOYCOTT DESINVESTISSEMENT SANCTIONS, jusqu’à ce qu’Israël respecte le droit international !


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 459 / 2461454