Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Lettre à Mme Alliot Marie de Rudolf Bkouche

vendredi 26 février 2010 par Rudolf Bkouche

membre de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et de IJAN (International Jewish AntiZionist Network).
professeur émérite, Université de Lille 1
Madame le Ministre

Vous avez osé, dans un discours dénonçant le BDS (boycott, désinvestissement, sanction), parler de boycott des produis cashers et des produits israéliens. Il s’agit là d’une contre-vérité qui transforme le caractère de l’appel BDS à boycotter les produits israéliens.

Evidemment, vous adressant au CRIF de Bordeaux, vous aviez un auditoire content d’entendre un ministre du gouvernement français défendre la politique israélienne et menacer les militants de BDS. Il est vrai que, ce faisant, vous confortez le discours du CRIF qui joue au représentant de l’ensemble des Juifs français et qui par cela même laisse entendre que tous les Juifs français sont derrière lui pour soutenir la politique israélienne.

Laissez-moi vous dire que ce soutien au CRIF frise l’antisémitisme. En effet il laisse entendre que tous les Juifs sont complices de l’oppression que subissent les Palestiniens occupés par Israël.

En tant que Juif antisioniste, ces amalgames entre juifs et sionistes me sont intolérables. Quelle que soit votre position par rapport à la politique israélienne et à l’occupation de la Palestine, il me semble qu’un ministre du gouvernement français devrait avoir une position plus circonspecte par rapport à une organisation qui, si elle est issue de la Résistance, est devenue au fil du temps, le représentant du mouvement sioniste en France, et considère que les Juifs doivent lui faire allégeance.

Je me souviens que, devant les premières manifestations de BDS, vous aviez déclaré que cela ne posait pas de problème. Aujourd’hui des poursuites sont engagées contre des militants de BDS sous prétexte de discrimination et vos déclarations comme celle du Premier Ministre laissent entendre que BDS est antisémite, ce qui est faux.

Tout cela est malsain et manifeste un profond mépris et pour les Palestiniens victimes des exactions israéliennes et pour ceux qui, par leurs actions, veulent attirer l’attention sur les crimes israéliens, sans oublier que la complaisance que vous manifestez envers le CRIF est une forme d’antisémitisme.

Je vous rappelle que l’action de BDS est aussi une réponse à l’incapacité, que l’on peut considérer comme volontaire, des puissances que sont les Etats-Unis et l’Union Européenne dont la France fait partie, à contraindre l’Etat d’Israël à respecter le droit international.

Je vous prie de recevoir, Madame le Ministre, mes salutations distinguées.

Rudolf Bkouche
membre de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et de IJAN (International Jewish AntiZionist Network).
professeur émérite, Université de Lille 1


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 61 / 2197689