Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


J’ai boycotté, je boycotte, je boycotterai les produits israéliens

jeudi 25 février 2010

Meyer Jean-Claude
Agrégé de Philosophie, membre du Bureau National de l’UJFP
Strasbourg, le 23 février 2010

à Mme la Ministre de la Justice, Garde des Sceaux
place Vendôme Paris

Vous avez demandé récemment aux Parquets de poursuivre les personnes qui d’après vous boycotteraient « les produits israéliens et cashers » pour protester contre la politique criminelle de l’État d’Israël à l’égard du peuple palestinien.

Votre collègue ,le Ministre de l’Intérieur a dû mal vous informer, car le boycott comme les désinvestissements et les sanctions portés par le mouvement mondial de solidarité avec la Palestine, surtout depuis le massacre commis à Gaza, il y a un peu plus d’un an, ne portent que sur les produits israéliens (et ne sont bien entendu pas dirigés contre les produits spécifiques que consomment les Juifs.

Il s’agit d’une confusion regrettable, la même qui est volontairement faite autant par l’État d’Israël , qui prétend parler, non seulement au nom des Israéliens (surtout les Juifs parmi eux) mais aussi représenter les Juifs du monde entier, les mettant en danger par une assimilation indue entre Juifs, sionistes, Israéliens qui génère une nouvelle forme d’anti-judaïsme et d’antisémitisme.

Mme la Ministre, je suis un juif français et alsacien, second enfant d’un père alsacien, fusillé par les nazis et leurs collabos français, le 14 juillet 1944, à Marlieux (Ain) comme otage civil juif, alors que j’étais âgé de deux mois et demi. Je suis pupille de la Nation.

Les parents de mon père, ont été déportés de Héricourt (Haute-Saône), à Drancy, puis à Auschwitz où ils ont été assassinés et ont disparu en fumée, comme une sœur de mon père.

C’est précisément pour ces raisons, vous le comprendrez, que je ne supporte pas que des descendants de victimes du génocide des Juifs, massacrent les Palestiniens, les occupent, spolient leurs terres, les emprisonnent, judaïsent Jérusalem, ghettoïsent Gaza, au mépris du droit international, et des résolutions de l’ONU, et empêchent ,depuis 1948, le peuple palestinien indigène de vivre en paix et dans la justice sur une terre qui est la leur.

J’ai observé de plus que les poursuites et les condamnations pour une prétendue discrimination « raciale » n’affectaient, principalement,comme à Bordeaux, pour Sakina Arnaud, à l’exception unique du maire communiste de Séclin, que des Français d’origine arabe et/ou musulmane.

Cela risque d’être encore vérifié pour une amie de Mulhouse déjà entendue avec d’autres par la police.

Mme la Ministre, soyez assurée que quoi qu’il arrive et m’en coûte, j’ai boycotté, je boycotte et je boycotterai les produits israéliens, ainsi que les relations universitaires, sportives et culturelles de ce pays tant qu’il opprimera le peuple palestinien.

Soyez assurée, Mme la Ministre de ma détermination dans ce combat pour la justice.

Jean-Claude Meyer
http://la-feuille-de-chou.fr/?p=6710


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 49 / 2599636