Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Une déclaration belliciste et raciste du Premier Ministre passée sous silence

mercredi 10 septembre 2008

Lundi 1er septembre, au cours de l’interview qu’il a accordée à Europe 1, le premier ministre du gouvernement de Nicolas Sarkozy a répondu à des questions sur l’Afghanistan.
Parmi les causes de la guerre, il a cité :
« l’opposition entre le monde musulman et une grande partie du reste de la planête » .

L’Union Juive Française pour la Paix dénonce avec la plus grande force ces propos qui sont d’une gravité extrême.
● D’abord parce qu’ils sont si imprécis qu’ils n’ont aucune espèce de réalité : quel est ce « monde musulman » ? Quelle est cette « opposition » entre lui « et une grande partie du reste de la planète » ? De quelle « grande partie » s’agit-il ?
● C’est un rideau de fumée, des propos de bistrot que le second personnage de l’exécutif se permet de proférer à l’antenne. Ils cachent l’impopularité croissante, à l’échelle de la planète, de la politique impérialiste d’hégémonie unilatérale des Etats-Unis et de leurs satellites européens, des institutions néo-libérales, au coté de qui la France se range. Ils camouflent une autre réalité, l’agression et l’occupation dont sont victimes des pays et des peuples musulmans, en Irak, en Afghanistan, en Palestine.
● Ensuite parce qu’ils banalisent l’idéologie odieuse et dangereuse pour la paix dans le monde du « Choc des Civilisations ». Sous leur fausse évidence, c’est un appel à la guerre qu’a lancé le Premier Ministre.
● Enfin ces propos stigmatisent et ostracisent une grande partie de la société française, tous ceux, qui, parce qu’ils sont musulmans, sont décrétés « en opposition avec une grande partie du reste de la planète ». Il y a un appel à peine couvert à la haine raciale.

Au moment où en France, des groupuscules ou individus néo-nazis visent particulièrement nos concitoyens musulmans, en perpétrant des attentats contre des personnes, comme la violente agression de M. Nouredine Rachedi en août dernier, en dégradant des lieux de culte comme les mosquées de Meyzieu et Strasbourg cet été, et aussi le collège René Cassin à Agde avec des tags à caractère raciste, c’est un véritable blanc-seing que le Premier Ministre de la République a délivré au racisme.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 93 / 2118062