Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Une société d’assassins Nurit Peled

lundi 11 août 2008

L’officier qui a commandé à son soldat de tirer sur un garçon menotté dans Naalin a été réprimandé pour comportement inapproprié, parce qu’il a menti, et non pas parce qu’il a voulu tuer un garçon palestinien. Le soldat qui a abattu le garçon n’a pas été puni. Puisque tuer des Palestiniens n’a été jamais considéré un crime en Israël. le garçon de 9 ans et le garçon de 18 ans assassinés de sang froid par les soldats israéliens dans Naalin n’intéressent personne. C’est ce qu’on appelle en Israël "l’héritage de Sharon".

Le meurtrier d’Abir Aramin est libre et ne sera jamais traduit en Justice. Libre et heureux et récompensé. Israel est devenu une société d’assassins, éduquant génération après génération des meurtriers qui ne savent pas même que le meurtre d’un "Arabe" est un crime. C’est seulement lorsque les balles frappent des Juifs que les sourcils de haussent d’étonnement, comment cela est-il possible ? Nos bons garçons sionistes ! En attendant ces meurtriers vivent parmi nous fièrement, arborant leurs armes partout et dominant toute la terre d’Israël et de la Palestine. Depuis Kibieh jusqu’à nos jours, "l’héritage de Sharon" prévaut.

- Nurit Peled


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 36 / 2404608