Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


Libération de Salah Hammouri ? - Bernard Kouchner répond

mardi 12 février 2008

En liaison avec le bureau national, Richard Wagman, président d’honneur de l’Union Juive Française pour la Paix, a écrit au Ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner pour lui demander d’intervenir pour la libération de Salah Hammouri. Voici la réponse du ministre reçue le 1er février.

Monsieur le Président

Par un courrier en date du 19 décembre, votre association a souhaité appeler mon attention sur la situation de M. Salah Hammouri, de nationalité franco-palestinienne, actuellement incarcéré en Israël. Croyez bien que je partage votre préoccupation quant à l’absence de jugement depuis deux ans de notre compatriote.

Dans le cadre de la protection consulaire, la situation de M. Salah Hammouri a été suivie avec beaucoup d’attention par les autorités diplomatiques et consulaires à Tel-Aviv et Jérusalem, ainsi que par les services de ce Ministère lors de ses différentes incarcérations depuis 2001. Il reçoit des visites régulières. Un contact permanent et confiant a été établi avec sa mère et son avocat.

Notre compatriote a été arrêté pour la troisième fois, le 13 mars 2005. Il est accusé d’être en rapport avec un groupe d’individus ayant préparé un attentat contre une personnalité religieuse. M. Hammouri a vu son procès reporté à vingt-cinq reprises. Notre consulat général à Jérusalem, en liaison avec notre Ambassade à Tel-Aviv, est représenté à chaque audience. Il n’a pu se rendre à la dernière, le 13 janvier 2008, car il en avait été informé trop tardivement. Cette vingt-sixième audience s’est conclue par un report supplémentaire à une date non encore fixée.

M. Hammouri étant depuis 2005 en détention préventive, il importe à présent que sa situation soit clarifiée et qu’il puisse bénéficier, sans délai supplémentaire, d’un jugement. C’est le message que j’ai personnellement fait passer aux autorités israéliennes lors de ma visite en Israël en septembre dernier et également à l’occasion de la visite en France, début octobre, de M. Avi Dichter, ministre israélien de la Sécurité intérieure.

Soyez assuré, Monsieur le Président, de la mobilisation de la France. Je viens d’écrire à la Ministre israélienne des Affaires étrangères, Mme Tzipi Livni, ainsi qu’au Ministre israélien de la Sécurité intérieure, M. Avi Dichter. J’ai encore évoqué le sort de M. Hammouri devant M. Ehud Barak le 23 janvier, lors du passage à Paris du Vice-premier Ministre et Ministre de la Défense israélien.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération distinguée.

Bernard Kouchner


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 42 / 2399006