Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF


De Sdérot, « Une voix différente »

vendredi 2 janvier 2009

Jewssansfrontieres – blog antisioniste
31 décembre 2008
http://jewssansfrontieres.blogspot.com/2008/12/more-on-sderot.html

J’ai écrit avant pourquoi Hamas est légalement habilité à utiliser des roquettes Qassam pour dissuader la violence israélienne. La tragédie de Sderot est que personne en Israël ne se soucie des gens de Sderot au-delà de leur utilité comme agneaux sacrificiels pour la « cause nationale » (cad. la cause du nettoyage ethnique et de l’apartheid). Et inversement, personne dans Hamas ne semble conscient du cynisme profond qui caractérise l’attitude de la couche politique israélienne sur le sort de Sderot.

Eh bien, des habitants de Sderot s’engagent dans cette tâche et parlent pour eux-mêmes. Repris de Ynet :

Malgré les attaques de roquettes sur leur ville ces dernières années, quelque 500 habitants de Sderot ont signé récemment une pétition appelant à stopper les opérations de l’IOF dans la bande de Gaza et à renouveler la trêve avec Hamas.

Arik Yalin, 43 ans, de Sderot, a dit à Ynet que plus de 1800 Israéliens et Palestiniens ont déjà signé la pétition. « Il y a près d’un mois nous avons saisi que la situation allait à se détériorer en un total chaos, » explique t-il.

« Pour nous, il est important d’exprimer une opinion représentant pas mal d’habitants qui vivent à portée des roquettes mais qui croient qu’on peut, et devrait, tenter de résoudre pacifiquement le conflit.

« Pendant huit ans, nous avons connu la détresse de la vie sous tirs de roquettes, et ceci nous a profondément touchés physiquement et mentalement. Notre besoin d’exprimer une voie différente vient d’un fort désir de changer la situation et de commencer des négociations avec l’autre bord pour stopper la violence, » a-t-il ajouté…

Le groupe « Voix Différente » formé par Yalin et ses amis vise à promouvoir le dialogue entre Israël et le leadership Hamas de Gaza. Des dizaines de membres du groupe gardent un contact constant avec plusieurs habitants de Gaza (Ynet du 29 décembre, http://www.ynet.co.il/english/articles/0,7340,L-3646184,00.html )

Je veux faire remarquer que Sderot compte 20.000 habitants. Donc 2,5% des habitants de Sderot ont signé. C’est un nombre énorme si vous considérez la pression sociale en Israël contre de telles initiatives.

La pétition appelant le gouvernement à maintenir la paix est en hébreu ici : http://www.othervoice.org/cgi-bin/petition1.pl/
Pas de traduction, sauf la mienne ci-dessous. C’est largement une initiative locale.

La pétition commence par la reconnaissance du succès du cessez-le-feu (ce cessez-le-feu que la propagande [Hasbara] sioniste disait ne pas marcher, comme s’ils s’en souciaient !)

La période de calme change de façon inimaginable les vies des habitants de Sderot, Ashkelon et de la région, nous permettant de retrouver une vie saine et normale. La poursuite de ce calme est essentielle et critique pour les habitants de la région, de tous points de vue : physique, mental, spirituel et économique.

Un autre round d’escalade pourrait casser notre moral déjà fragile, et nous conduire à un nouveau cycle d’auto-destruction et de carnage absurde. Nous ne sommes pas sûrs d’y survivre. Et vous devez le réaliser si vous êtes vraiment soucieux des habitants de cette région. On connaît le film depuis trop d’années, et les résultats parlent d’eux-mêmes : Sentiment d’être piégés, abandon et désespoir pour nous et nos enfants !

La pétition poursuit par :

De l’autre côté de la frontière vivent un million et demi de Palestiniens dans des conditions insupportables, et la plupart veulent, comme nous, le calme et la chance d’un futur pour eux-mêmes et leurs familles.

Nous vivons avec le sentiment que vous avez gâché cette période de calme, au lieu de l’utiliser pour conclure des accords et commencer des négociations, et pour fortifier comme promis des maisons des habitants.

Nous appelons le Premier Ministre et le Ministre de la Défense à ne pas écouter les voix de la provocation et de faire tout ce qu’ils peuvent pour éviter une autre vague d’escalade, d’assurer la poursuite du calme et de travailler à des négociations directes ou indirectes avec la direction palestinienne de Gaza pour des accords à long terme.

Nous préférons une guerre froide sans une seule roquette à une guerre ouverte avec des dizaines de victimes et de morts innocentes des deux côtés.

Nous vous demandons de nous offrir la possibilité de l’espoir et d’un arrangement politique et pas d’un cycle sanglant sans fin.

Cette pétition a reçu des signatures en Israël depuis le 11 novembre. Cela va sans dire, elle a été ignorée par les meurtriers au pouvoir en Israël.

(Traduction : JPB-CCIPPP)
[url=http://www.ynet.co.il/english/articles/0,7340,L-3646184,00.html]http://www.ynet.co.il/english/articles/0,7340,L-3646184,00.html[/url]


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 44 / 2124844