Actualités


À Gaza, c’est l’avenir des Palestiniens qui s’invente

UN ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC LEÏLA SHAHID

ORIENT XXI > MAGAZINE > NADA YAFI > LEÏLA SHAHID > 17 JUILLET 2018

C’est une conversation à cœur ouvert qu’Orient XXI a eue avec Leïla Shahid, ex-ambassadrice de la Palestine à Paris et à Bruxelles auprès de l’Union européenne. Elle y aborde sans langue de bois et sans tabous l’intifada pacifique de Gaza, le processus d’Oslo, la colonisation de la « Jérusalem métropolitaine », l’affaiblissement de l’establishment palestinien et le péril que représente l’infléchissement des positions arabes. Elle replace le conflit avec Israël dans le temps long et rappelle avec force que la question des réfugiés demeure centrale.


Le racisme institutionnalisé en Israël : un crime contre les Palestinien-ne-s et un suicide pour les Juives et Juifs

Le jeudi 19 juillet 2018, la Knesset (le parlement israélien) a adopté une « Loi fondamentale » définissant l’État d’Israël comme « État-nation du peuple juif ».

On le savait déjà : l’existence de l’État israélien était basée sur une conception ethnico-religieuse puisque n’importe quel Juif peut prétendre à la citoyenneté israélienne et s’établir ainsi en « Eretz Israël » en bénéficiant de plus de toutes sortes d’aides alors que ses habitants autochtones palestiniens soit ont été chassés de Palestine soit doivent subir des dizaines de lois discriminatoires.


A Avignon, le message de soutien d’un chorégraphe israélien à Gaza

Le chorégraphe israélien Emanuel Gat a créé la surprise jeudi soir en projetant des messages sur la situation humanitaire catastrophique dans la bande de Gaza, dans le cadre de son nouveau spectacle au Festival d’Avignon.


Israël : l’État d’apartheid inscrit dans la constitution

Communiqué de l’AFPS du 19 juillet 2018.

L’adoption cette nuit par la Knesset (le parlement israélien) de la loi sur « l’État-nation du peuple juif » est un événement majeur : c’est une loi « fondamentale » (l’équivalent de la constitution), et le vote, précipité ces derniers jours, survient aux termes de 7 ans de débat au cours desquels le président israélien s’est lui-même opposé au gouvernement.


Israël n’est pas notre État

Communiqué de presse de l’UPJB (Union des progressistes juifs de Belgique), le 20 juillet 2018.

Le parlement israélien vient de décréter qu’« Israël est l’État-nation du peuple juif dans lequel il réalise son droit naturel, culturel, historique et religieux à l’autodétermination ».


Plus de 30 organisations juives mondiales approuvent le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions

Par cette lettre, nous joignant à de multiples organismes internationaux de lutte pour la justice sociale, nous dénonçons la prise pour cible systématique des organisations qui défendent les droits des Palestiniens et particulièrement le mouvement non violent de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS). Sous couvert d’accusations cyniques et erronées d’antisémitisme, ces attaques confondent dangereusement le racisme anti-juif avec l’opposition aux politiques d’Israël et à son système d’occupation et d’apartheid.


Netanyahou blanchit l’histoire

Par Michel Warschawski. Publié le lundi 16 juillet 2018.

AU PIED DU MUR - Benjamin Netanyahou – cet homme détestable qui a osé un jour accuser la gauche israélienne d’avoir oublié ce que c’était qu’être Juif [2] – vient de cosigner un document avec le premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, dans lequel il blanchit « la nation polonaise dans son ensemble » pour le génocide de plus de deux millions de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans le document officiel dicté par la droite ultraconservatrice polonaise, des faits historiques ont été falsifiés, suivant un argumentaire grossièrement négationniste.


Flottille pour la liberté : "Tant que le blocus israélien existera, nous continuerons à naviguer vers Gaza"

Interview de Sarah Katz par Eugénie Barbezat. Publiée le 17 Juillet 2018 sur le site du journal l’Humanité.

Sarah Katz, militante française de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), et équipière de l’un des quatre bateaux de la flottille qui va quitter la Sicile aux alentours du 19 juillet, pour tenter de rejoindre les côtes palestiniennes, détaille les objectifs de cette mission et témoigne de sa détermination à passer pour dénoncer le blocus qui, en plus des bombardements quasi quotidiens, pèse cruellement sur la vie des Gazaouis.


Communiqué de l’UJFP à l’occasion du décès de Jacques Salles

Le Bureau national de l’UJFP et l’UJFP Aquitaine ont appris avec une grande tristesse le décès de Jacques Salles, fondateur et Président d’honneur de Palestine 33 en Gironde, et infatigable militant de la solidarité avec la résistance du peuple palestinien. Depuis son premier voyage à Gaza avec Françoise son épouse, ils ont fait de la solidarité avec les Gazaouis leur activité principale. Ils n’étaient pas pour rien dans les liens que la commune de Saint-Pierre d’Aurillac, dans le Sud Gironde avait tissé avec le village de Al Qarara. Ils s’y rendaient chaque année tant que le blocus ne les en a pas empêchés.


Lettre de Sarah Katz au Président de la République, à propos de la Flottille de la Liberté

Sarah Katz
Démographe, spécialiste d’analyse de données retraitée du CNRS
au Président de la République Française Emmanuel Macron
le 15 juillet 2018

Monsieur le Président,

Je me présente, je suis Sarah Katz, et je participe à la flottille de la liberté pour briser le blocus qu’Israël impose aux Palestiniens de la Bande de Gaza.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


L’UJFP à la fête de l’Huma 2018

vendredi 20 juillet 2018

Comme tous les ans, l’UJFP y sera présente les vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018, à La Courneuve (93) avec un stand conjoint UJFP-Campagne BDS, au Village du Monde.

L’UJFP animera des débats (informations à suivre).



Notre fraternité n’a pas de frontières

vendredi 20 juillet 2018

Mardi 17 juillet, 4 personnes sont convoquées pour une garde-à-vue à la gendarmerie de Briançon. Le motif : avoir « aidé à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français, en bande organisée », à l’occasion de la marche de solidarité du 22 avril dernier.

Rappelons que cette manifestation pacifique s’est déroulée spontanément en réponse aux provocations haineuses et dangereuses d’un groupuscule suprémaciste ayant bloqué depuis la veille le col de l’Échelle.



Le sénat irlandais vote une loi interdisant les activités économiques en lien avec les colonies israéliennes

mardi 17 juillet 2018 par Alice Garcia

Par Alice Garcia (Plateforme des ONG françaises pour la Palestine). Publié le 11 juillet 2018.

C’est une première dans le monde. Une proposition de loi présentée par la sénatrice Frances Black interdisant les activités en lien avec des colonies implantées sur un territoire occupé a été adoptée par le sénat irlandais (le Seanad) le 11 juillet 2018. Elle doit maintenant être examinée par la chambre basse du Parlement.



Combien de futurs Mbappé et Kanté se sont noyés en Méditerranée ?

dimanche 15 juillet 2018 par Rafik Chekkat

Par Rafik Chekkat. Publié le 15 juillet 2018 sur son blog Médiapart.

Les Bleus, « 6ème équipe africaine » ? Ce surnom présente un défaut majeur, celui d’occulter totalement l’expérience pourtant décisive de l’exil. Car l’histoire de l’équipe de France de football, c’est l’histoire des immigrations coloniales et postcoloniales. Et ce n’est pas qu’une belle histoire.



Lettre des 10 pour Salah Hamouri

samedi 14 juillet 2018

Nous sommes 10. Nous avons en commun le fait de ne plus être en activité professionnelle. D’origine et d’opinions diverses, nous sommes tous engagés pour que les Palestiniens disposent de leurs droits reconnus par la communauté internationale. Nous sommes tous des militants pour la libération de notre compatriote Salah Hamouri. Nous avons aussi tous en commun d’être attachés aux libertés fondamentales et au respect des droits inaliénables des citoyens qui sont l’essence même de toute démocratie.



Communiqué de presse : "Non aux inscriptions racistes sur les mairies de Thal-Marmoutier et Haegen !"

samedi 14 juillet 2018

Communiqué de l’Union Locale CGT de Saverne et environs, le 11 juillet 2018.

Dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 juillet 2018, un tag raciste a été inscrit sur le mur de la mairie de HAEGEN (67), près de SAVERNE. Cinq jours plus tôt le 30 juin, un slogan raciste très similaire "dehors les nègres" accompagné d’une croix gammée avait été découvert sur le mur de la mairie de THAL - MARMOUTIER à 2 km de là.



Le CRIF et le porte parole de l’armée israélienne n’arrêteront pas le développement du mouvement BDS

samedi 14 juillet 2018 par Campagne BDS France

Communiqué de la Campagne BDS France. Publié le 9 juillet 2018.

Selon i24news, le président du Crif Francis Kalifat a révélé avoir remis un dossier complet au ministère de l’Intérieur pour demander l’interdiction du BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) en France, lors d’une visite en Israël il y a quelques mois.



Sissi détient la clé du programme envisagé par Trump dans le Sinaï pour tuer l’État palestinien

samedi 14 juillet 2018 par Jonathan Cook

Par Jonathan Cook. Publié le 6 juillet sur le site de Middle East Eye.

Il y a tout lieu de croire que l’objectif de l’initiative couvée par Israël et le président américain est de reloger progressivement les Palestiniens dans le Sinaï en investissant dans des projets d’infrastructure et de faire de l’Égypte le geôlier visible de Gaza.



Lanzmann le tricheur : "Shoah" et le mensonge par omission

samedi 14 juillet 2018 par Cécile Winter

Par Cécile Winter. Publié le 12 juillet 2018 sur son blog Médiapart

Le film "Shoah" de Claude Lanzmann, créateur du nom propre désignant communément depuis lors la mise à mort des juifs d’Europe, se voulait, se devait être recherche et témoignage de vérité. Savoir et voir, dit-il. C’est dans ces termes qu’on le célèbre aujourd’hui dans vos colonnes. Pourtant Lanzmann a délibérément tronqué et occulté la vérité.



Occupation et santé mentale : quelques réflexions sur un immense chantier

samedi 14 juillet 2018 par Samah Jabr

par Samah Jabr. Publié le 11 juillet 2018 sur le site de LMSI.

Pour beaucoup, le travail théorique, clinique et politique de Samah Jabr a été découvert en 2017 grâce au remarquable film d’Alexandra Dols, Derrière les fronts – un film qu’il faut absolument voir si ce n’est pas encore fait.

Aujourd’hui parait sous le même titre, aux Éditions Premiers Matins de Novembre, un livre tout aussi remarquable qui propose une sélection d’écrits de Samah Jabr traduits en français. Sous-titré Chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation, il aborde ce qu’on nomme la question palestinienne par de multiples entrées : l’irréductible légitimité de la cause palestinienne, les effets psychiques et psycho-pathologiques de la vie sous occupation, la tension incessante entre résilience et écrasement de la subjectivité, intériorisation de l’oppression et soif de liberté, « l’adolescence arrêtée » des mineurs palestiniens incarcérés, mais aussi « la folie comme stratégie de défense » du côté de l’État oppresseur. En guise de présentation, et d’invitation à découvrir l’ensemble de ces écrits passionnants, pénétrants, poignants, en voici un extrait.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3413676