Actualités


Covid-19 - Ce qui se passe en Palestine

Par Michel Ouaknine

La plupart des informations rapportées ci-dessous proviennent d’un entretien (via Skype) que Jean-Guy Greilsamer et moi, tous deux militants à l’UJFP, avons eu avec Samah Jabr le 29 juillet dernier. Samah Jabr, psychiatre et psychothérapeute à Jérusalem, est Chef de l’unité de santé mentale au sein du ministère palestinien de la santé, elle gère 14 centres et un hôpital médico-psychiatriques et, en ce qui concerne la pandémie, elle a un rôle de conseil en tant que responsable de la stratégie nationale de santé mentale liée au Covid-19. Je lui adresse mes plus sincères remerciements.


Israël, État d’apartheid ?

Par René Backmann. Publié sur le site de Médiapart, le 1er août 2020 (publication sur le site de l’UJFP avec l’aimable autorisation de l’auteur).

L’organisation israélienne de défense des droits humains Yesh Din a analysé le régime d’occupation imposé par Israël en Cisjordanie à la lumière des définitions de l’apartheid fournies par les Nations unies et la Cour pénale internationale. Conclusion : le crime contre l’humanité d’apartheid est perpétré en Cisjordanie. Les auteurs du crime sont israéliens et les victimes sont les Palestiniens.


LA BOMBE PETER BEINART « Je ne crois plus en un État juif »

C’est une bombe dans son propre milieu intellectuel et affectif qu’a lancé, au début juillet, l’universitaire américain juif Peter Beinart en publiant coup sur coup deux articles dans lesquels il remet en question l’existence même de l’État d’Israël. « Yavneh : A Jewish Case for Equality in Israel-Palestine » (Yavneh : un plaidoyer juif pour l’égalité en Israël-Palestine) est paru le 7 juillet dans le trimestriel progressiste Jewish Currents dont Beinart est rédacteur en chef.
Le second, sous un titre plus provocant : « I No Longer Believe in a Jewish State » (Je ne crois plus en un État juif), est sorti le lendemain dans le New York Times.


La sauvagerie comme politique de l’État vis-à-vis des enfants de l’Autre.

De nombreuses associations viennent de lancer un appel pressant pour que soient pris en charge plus d’une centaine de jeunes mineurs isolés qui campent actuellement aux abords de la place de la République à Paris.


Les forces d’occupation israéliennes arrêtent Mahmoud Nawajaa, coordinateur de BDS, au cours d’un raid nocturne

Par Palestinian BDS National Committee (BNC), le 30 juillet 2020.

Ramallah occupé, 30 juillet 2020 – À environ 3h30 du matin, des dizaines de soldats d’occupation israéliens, accompagnés d’au moins un chien, ont fait irruption au domicile de Mahmoud Nawajaa, le Coordinateur général du comité national palestinien de BDS (BNC), près de Ramallah, l’ont menotté, lui ont bandé les yeux et l’ont emmené loin de sa femme et de ses trois jeunes enfants.


Oslo : le jour d’après – (Edward Saïd)

Cet essai hautement critique et d’une lucidité très actuelle, a été écrit par Edward Saïd à l’automne 1993, dans la foulée des accords dits d’Oslo, et publié dans la London Review of Books datée d’octobre de la même année.


NOUS DEMANDONS LA JUSTICE POUR LA FAMILLE KILANI ET LA FIN DE L’IMPUNITÉ D’ISRAËL EN ALLEMAGNE

Pour signer la pétition

Anne Paq a lancé cette pétition adressée à German Federal Public Prosecutor.

En 2014, lors de l’offensive israélienne sur la bande de Gaza nommée « Bordure protectrice », sept membres de la famille d’Ibrahim Kilani, dont cinq enfants, ont été tués dans une attaque israélienne lancée dans la ville de Gaza. Parce qu’Ibrahim avait passé vingt ans de sa vie en Allemagne et s’y était marié, il avait obtenu la citoyenneté allemande, pour lui-même ainsi que pour quatre de ses enfants décédés dans l’attaque.


« Mort aux Juifs » : infiltration dans un camp d’été fasciste

Ronan Mael — 27 juillet 2020 [Épisode 1] Chez Jeune Nation, l’effort et la sueur sont les atouts idéaux pour parfaire l’endoctrinement des volontaires.

Tous les étés, des nationalistes organisent leurs camps sur le modèle du scoutisme. Nous vous proposons trois épisodes immersifs pour cerner la vie au quotidien des membres d’un groupe identitaire.


GISÈLE HALIMI (1927-2020) : UNE VOIX QUI NE S’EST JAMAIS TUE FACE AUX INJUSTICES ET A LA VIOLENCE DU MONDE

"Un peuple aux mains nues – le peuple palestinien – est en train de se faire massacrer. Une armée le tient en otage. Pourquoi ? Quelle cause défend ce peuple et que lui oppose-t-on ? J’affirme que cette cause est juste et sera reconnue comme telle dans l’histoire. Aujourd’hui règne un silence complice, en France, pays des droits de l’homme et dans tout un Occident américanisé. Je ne veux pas me taire. Je ne veux pas me résigner. »

déclarait-elle dans les colonnes de l’Humanité au lendemain de l’agression israélienne contre Gaza pendant l’été 2014.


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 21 : "Khuza’a"

25 juillet 2020

Voici 4 ans, l’UJFP a lancé une grande souscription pour élever un château d’eau afin d’aider les agriculteurs du village de Khuza’a. Une fois construit, un autre besoin s’est fait sentir, raccorder des fermes au château d’eau ; une nouvelle souscription organisée par l’UJFP a rapidement permis, dès décembre 2018, d’installer plus de 5 km de canalisations afin de raccorder une centaine d’exploitations.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


‘Être Noir en Amérique ne devrait pas être une condamnation à mort.’ Qu’en est-il si on est Palestinien ?

jeudi 4 juin 2020 par Gideon Levy

Par Gideon Levy, le 31 mai 2020. Publié sur le site de l’Agence Média Palestine.

Avez-vous vu les policiers américains ? Avez-vous vu comment ils ont tué George Floyd en l’étouffant à Minneapolis ? Avez-vous vu le policier Derek Chauvin s’agenouiller sur son cou, l’immobiliser, Floyd suppliant qu’on le laisse en vie jusqu’à ce qu’il meure cinq minutes plus tard ? Quelles forces de police racistes ils ont en Amérique, comme elles sont brutales ! Maintenant, Minneapolis flambe après qu’un citoyen noir ait été exécuté à cause de sa couleur de peau. Le maire a présenté des excuses, les quatre policiers impliqués ont été renvoyés, Chauvin a été inculpé. L’Amérique est un endroit cruel pour les Noirs et sa police est raciste.



Sans-Papiers : après le 30 mai, le 20 juin !

jeudi 4 juin 2020 par Marche des Solidarités

2 juin 2020 Par Marche des Solidarités Blog : Le blog de Marche des Solidarités

Le pouvoir n’entend pas ? Il faut crier plus fort ! Ci-dessous le communiqué de la Marche des Solidarités sur les suites de la journée de manifestations du 30 mai et notamment l’appel à une nouvelle journée de manifestations le 20 juin.



Comment Israël exploite les rôles genrés pour discréditer les militantes palestiniennes

jeudi 4 juin 2020 par Samah Jabr

Par Samah Jabr. Publié le 30 mai dans Chronique de Palestine.

Les femmes palestiniennes emprisonnées sont moquées et discréditées pour avoir négligé leur rôle « traditionnel » et se voient refuser tout soutien psychologique.

Dans « Un Colonialisme à l’agonie », Frantz Fanon décrit la mentalité coloniale française en Algérie : « Si nous voulons détruire la structure de la société algérienne, sa capacité de résistance, nous devons d’abord conquérir les femmes ; nous devons aller les trouver derrière le voile où elles se cachent et dans les maisons où les hommes les tiennent à l’abri des regards ».



Ils ont vraiment la mémoire courte !

jeudi 4 juin 2020 par Maurice Buttin

Par Maurice Buttin.

Des intellectuels arabes de divers pays du Maghreb et du Machrek, mais ne représentants qu’eux-mêmes, ont créé voici quelques mois à Londres un « Conseil arabe pour l’intégration régionale ».

Certains d’entre eux, dont même un professeur palestinien de l’université d’Al-Qods, étaient à Paris le 11 févier dernier pour plaider la cause de leur organisation : rien moins qu’un appel à cesser le boycott d’Israël et à s’engager avec ce pays dans un « véritable dialogue israélo-palestinien », en vue d’une normalisation des relations avec l’État israélien.



Justice et vérité pour Wissam : appel à manifester le 5 juin à Clermont-Ferrand (63)

Par le Comité Justice et Vérité pour Wissam.

L’audience pour qui devait originellement avoir lieu le Mardi 24 mars avait été reportée en raison du COVID 19.

Nous venons d’apprendre qu’elle aura lieu finalement le Mardi 9 Juin à 9h00 devant la chambre d’instruction de Riom.

Nous avons besoin de soutiens pour demander l’audition des témoins du couloir du commissariat par la juge d’instruction.

Contre les violences policières dans le monde et en France, avec différentes associations et soutiens, nous appelons à un rassemblement le Vendredi 5 juin Place de Jaude (Clermont-Ferrand) à 18h.



425 rescapés bloqués au large de Malte

jeudi 4 juin 2020 par SOS Méditerranée

Chers amis,  

A l’heure où l’Europe lève progressivement les mesures de confinement liées au Covid-19, la Méditerranée reste isolée. Si pour l’ensemble de l’humanité à terre, la sauvegarde de la vie est apparue comme le but ultime ces dernières semaines, le devoir d’assistance en mer a été à l’inverse oublié, négligé, bafoué.



#JusticePourGeorgesFloyd et toutes les victimes du racisme institutionnel normalisé.

jeudi 4 juin 2020 par BAN

Ce samedi 6 juin 2020 à 15 h, plusieurs organisations, dont la nôtre, seront devant l’ambassade des États-Unis pour rendre hommage à George Floyd et dénoncer pas uniquement la question des violences et crimes policiers racistes mais aussi et surtout le Racisme institutionnel qui les télécommande depuis des décennies, pour ne pas dire des siècles. Ce combat est bien évidemment celui de chacun d’entre nous, parce que ce qui différencie la mort de George Floyd de nos morts racisés entre les mains de la police française ne se résume qu’à l’absence d’images.



Communiqué - Mort d’Angelo Garand

mercredi 3 juin 2020

Audience en cassation

Ce jeudi 4 juin, la Chambre criminelle de la Cour de cassation doit statuer sur le pourvoi formé par la famille d’Angelo Garand contre le non-lieu disculpant les deux gendarmes de l’AGIGN de Tours qui l’ont tué de 5 balles dans le thorax, le 30 mars 2017, chez ses parents à Seur, près de Blois.



Après le meurtre de Georges Floyd victime de la violence policière, l’Amérique brûle, mais qui sont les vrais pyromanes ?

mercredi 3 juin 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Depuis une semaine, dans de nombreuses villes des États-Unis, un large mouvement de protestation sans précédents depuis le mouvement des Black Panthers des années 1960/70 a brutalement émergé en réaction au meurtre d’un homme noir par un policier et, plus généralement, en protestation contre les violences policières racistes répétées et révélées ces dernières années par de nombreux intellectuels et militants, notamment les Black Lives Matter : soit « les vies noires comptent… ».



Chronique de mai parisien sous le périphérique

mardi 2 juin 2020 par Coordination nationale de l’UJFP

Non ! Il ne s’agit pas d’une embarcation amarrée au quai d’un port au fin fond du tiers monde.

Mais, la dernière trace d’un bidonville, « campement » de misère amarré sous les piles de l’échangeur du boulevard périphérique parisien, à la Porte de la Villette à Paris 19e, dans lequel survivaient des familles rroms.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5470509