Actualités


Pour une politique de la Maman

Discours de Houria Bouteldja, porte-parole du PIR, à l’occasion de la Marche des Mamans de Mantes-La-Jolie, le 8 décembre 2019.

Dans un discours prononcé en 63, Malcolm X déclarait :

« Ceux qui viennent m’écouter le font car il leur paraît important de comprendre non seulement les problèmes locaux mais aussi les questions internationales et la manière dont notre peuple – les Afro-américains – s’inscrit dans cet ordre international. Les gens étroits d’esprit pensent qu’ils ne sont affectés que par la vie du quartier. Au contraire, celui qui se tient au courant de la politique internationale sait que les évènements qui se déroulent au Sud Vietnam peuvent rejaillir sur sa vie à St Nicholas avenue ou que ceux qui se passent au Congo peuvent se répercuter sur sa situation sur la huitième avenue. Quiconque réalise l’impact du moindre événement dans le monde sur son quartier, son salaire, son acceptation ou non par la société, s’intéresse d’emblée aux affaires internationales. »


Désormais, tout palestinien est un antisémite

Par Gideon Levy. Publié sur le site de l’Agence Média Palestine le 8 décembre 2019.

La peste se propage. Sous couvert de la (juste) guerre contre l’antisémitisme, l’Europe et les États-Unis font taire toutes les voix qui osent critiquer Israël. Sous couvert de cette guerre, ils portent atteinte à leur liberté d’expression. Chose incroyable, ce nouveau phénomène ne déclenche aucune protestation comme on aurait pu s’y attendre. Des lois qualifiant l’antisionisme d’antisémitisme et le mouvement anti-occupation d’antisémite sont adoptées à des majorités écrasantes. A présent, elles font le jeu d’Israël et de l’establishment juif, mais elles sont susceptibles d’enflammer de l’antisémitisme quand se poseront les questions sur l’étendue de leur ingérence.


Les vidéos de la soirée du 8 novembre 2019 : "Racisme : focus sur la négrophobie"

Soirée organisée par l’UJFP, dans le cadre de son AG annuelle, avec :

• Norman Ajari qui est docteur en philosophie, enseignant à Villanova University, à Philadelphie, aux États-Unis. Il est membre du bureau exécutif de la Fondation Frantz-Fanon. Il a publié en 2019 La Dignité ou la mort, éthique et politique de la race (La Découverte), dans lequel, à partir d’une analyse critique de la tradition philosophique européenne, il explore la question noire et la question coloniale en lien avec l’esclavage, sous le prisme de la dignité.

• Franco Lollia, porte-parole de la Brigade anti-négrophobie (BAN) et

• Anzoumane Sissoko (militant et porte-parole de la Coordination parisienne des sans-papiers (CSP 75).


Gaza Stories - Épisode 56 : "Il est frais mon poisson !"

Par Iyad Alasttal.

Depuis 2007 le blocus israélien a réduit à seulement 3 miles nautiques (5,5 km) la distance à laquelle les pêcheurs palestiniens peuvent s’éloigner de la côte pour y exercer leur activité. Dans un espace aussi réduit, le poisson est rare et la pêche, peu variée. De plus, conséquence des bombardements et de la pénurie d’électricité, les stations d’assainissement sont à l’arrêt : les eaux polluées se déversent directement dans la mer, empoisonnant cette maigre zone de pêche…

La situation est dramatique : la pêche est l’un des secteurs économiques le plus touché.


Le Président Macron convoque un sommet Afrique France à Bordeaux en juin prochain.

Pour un contre-sommet, pour que les peuples d’Europe et d’Afrique mettent fin à la Françafrique.

A l’occasion du 60° anniversaire des Indépendances africaines, c’est à Bordeaux que la France invite 54 chefs d’État venus du continent africain à un nouveau sommet du 4 au 6 juin prochain.


La résolution Maillard ne nous intimide pas !

Communiqué de la Campagne BDS France. Publié le 6 décembre 2019.

Votée récemment, cette résolution vise à susciter des menaces de sanctions pénales contre toute mobilisation dénonçant résolument la politique d’apartheid israélienne, et notamment contre le mouvement BDS.


Le vote de la résolution Maillard : censure politique et division sociale

4 décembre 2019 – Michèle Sibony.

À peine le quart des députés de l’assemblée nationale ont adopté hier soir la résolution Maillard chargée de faire appliquer en France une politique de protection du régime israélien dictée par Israël et le lobby pro israélien en Europe. Ainsi la France rejoint la Grande Bretagne l’Allemagne l’Autriche la Roumanie et Israël et adopte la définition de l’IHRA qui doit servir à harmoniser à l’échelle européenne la répression de toute critique d’Israël, en assimilant notamment l’antisionisme, une opinion légitime, à du racisme antisémite, un délit.


Ils ne nous feront pas taire !

154 députés ont suffi pour faire adopter une prétendue « nouvelle définition » de l’antisémitisme. La veille de la première présentation de ce texte, le député Maillard était dans les colonies de Cisjordanie (que l’occupant appelle « Judée-Samarie ») et cette résolution répond aux souhaits des colons.


Campagne de financement participatif Orient XXI — Décembre 2019

Chère lectrice, cher lecteur,

Personne ne contrôle les écrits ni les vidéos d’Orient XXI, média 100 % indépendant. Libre de toute influence de la part de propriétaires, de groupes politiques ou d’actionnaires, Orient XXI traite tout ce qui semble important à son équipe, des sujets d’actualité comme des éclairages sur l’histoire. Nous le faisons avec la rigueur requise, conscients qu’il est indispensable de donner une juste image du monde arabe et musulman comme de ses relations avec les pays occidentaux, à l’opposé des clichés et des informations mensongères qui sont la marque du moment.


Le face-à-face : l’antisionisme est-il un antisémitisme ?

Michèle Sibony, ancienne vice-présidente de l’Union Juive française pour la paix (UJFP) et Richard Abitbol, président de la Confédération des Juifs de France et des amis d’Israël (CJFAI) reviennent sur la résolution Maillard sur l’antisémitisme.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


L’UJFP dans l’édition

samedi 24 juin 2006
Notre ami Jean-Moïse Braitberg, écrivain, ancien journaliste et membre de l’UJFP, vient d’écrire un premier roman, « L’enfant qui maudit Dieu ». Dans cette oeuvre littéraire, Jean-Moïse raconte une enfance vécue ou imaginée (la sienne ?). La synopsis de l’éditeur donne le ton : « Un enfant observe sa (...)


UJPF dans la presse

samedi 24 juin 2006
Revue de presse du 24 juin 2006 La revue de l’UJFP, De l’Autre Côté, a eu droit à un article d’une pleine page dans le numéro de mars du trimestriel Pour la Palestine, publié par l’AFPS. Ce numéro a également publié un article signé par Christiane Gillmann, intitulé « Procès de Tali Fahima : Le Shin Bet (...)


SOS Palestine. Appel à solidarité financière.

jeudi 25 mai 2006
AFPS A l’occupation israélienne qui réduit la Palestine à un territoire en miettes martyrisées, où le peuple palestinien se débat dans les ruines et le dénuement mais résiste encore, s’ajoutent maintenant les décisions de boycott du nouveau gouvernement palestinien par les puissances américaines et (...)


« Tentes de la paix » : une blague juive de mauvais goût

jeudi 25 mai 2006
La municipalité de Jérusalem est partenaire d’une manifestation artistique intitulée Okhaleï Shalom (les « tentes de la paix »), qui consiste en l’exposition d’une vingtaine de tentes érigées dans la ville trois fois sainte, avec le mot « paix » calligraphié sur ses toiles. À l’intérieur de chacune de ces (...)


Menaces de mort : 12 mois avec sursis requis

jeudi 25 mai 2006
En 2003, Raphaël Schoemann, un Parisien alors âgé de 62 ans, survivant du génocide hitlérien (il est né dans une famille juive le 17 mai 1940) avait proféré des menaces de mort explicites à l’encontre de personnalités réputées proches de la cause palestinienne. Parmi les destinataires de ses messages, il y (...)


« La loi sur la citoyenneté n’est pas raciste »

jeudi 25 mai 2006
Non, ce n’est pas le titre du dernier communiqué de la Ligue des droits de l’Homme au sujet de la loi Sarkozy sur l’immigration. C’est la conclusion du Mishael Heshin, juge à la Cour suprême d’Israël, au sujet de la dernière loi israélienne qui décrète qu’une Palestinienne (des territoires occupés) mariée (...)


Un ministre palestinien a pu effectuer une visite en Europe

jeudi 25 mai 2006
Dès les élections législatives palestiniennes, qui ont porté le Hamas au pouvoir par un vote que tous les observateurs internationaux s’accordent pour déclarer démocratique, les autorités israéliennes, américaines et européennes ont imposé un boycott contre les ministres du nouveau gouvernement installé à (...)


L’UJFP dans la presse

jeudi 25 mai 2006
Revue de presse du 25 mai Tout d’abord Pierre Stambul a fait un entretien de près de 15 minutes le 23 avril sur les ondes de la radio 105.5 FM diffusé à Bruxelles en langue française et… albanaise ! La radio communautaire albanaise de Belgique a, bien entendu, consacré son émission « L’écho des (...)


L’UJFP dans l’édition

jeudi 25 mai 2006
Neshat Tozaj, romancier albanais, vient d’écrire un livre intitulé « Ils n’étaient pas frères et pourtant… Albanie, 1943-1944 », publié aux éditions S.d.E. C’est sur l’histoire vraie du sauvetage des Juifs d’Albanie pendant la Seconde guerre mondiale. Cet ouvrage est préfacé par Pierre Stambul, (...)


10 mai : abolition de l’esclavage

mercredi 10 mai 2006
Pour la toute première fois, des cérémonies officielles se tiennent aujourd’hui, le 10 mai, pour marquer l’anniversaire de l’abolition de l’esclavage, l’une des acquisitions de la révolution de 1848. L’UJFP participe à ces commémorations à Nantes, l’un des principaux ports négriers à l’époque de la traite (...)

Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4739041