Actualités


Covid-19 - Ce qui se passe en Palestine

Par Michel Ouaknine

La plupart des informations rapportées ci-dessous proviennent d’un entretien (via Skype) que Jean-Guy Greilsamer et moi, tous deux militants à l’UJFP, avons eu avec Samah Jabr le 29 juillet dernier. Samah Jabr, psychiatre et psychothérapeute à Jérusalem, est Chef de l’unité de santé mentale au sein du ministère palestinien de la santé, elle gère 14 centres et un hôpital médico-psychiatriques et, en ce qui concerne la pandémie, elle a un rôle de conseil en tant que responsable de la stratégie nationale de santé mentale liée au Covid-19. Je lui adresse mes plus sincères remerciements.


Israël, État d’apartheid ?

Par René Backmann. Publié sur le site de Médiapart, le 1er août 2020 (publication sur le site de l’UJFP avec l’aimable autorisation de l’auteur).

L’organisation israélienne de défense des droits humains Yesh Din a analysé le régime d’occupation imposé par Israël en Cisjordanie à la lumière des définitions de l’apartheid fournies par les Nations unies et la Cour pénale internationale. Conclusion : le crime contre l’humanité d’apartheid est perpétré en Cisjordanie. Les auteurs du crime sont israéliens et les victimes sont les Palestiniens.


LA BOMBE PETER BEINART « Je ne crois plus en un État juif »

C’est une bombe dans son propre milieu intellectuel et affectif qu’a lancé, au début juillet, l’universitaire américain juif Peter Beinart en publiant coup sur coup deux articles dans lesquels il remet en question l’existence même de l’État d’Israël. « Yavneh : A Jewish Case for Equality in Israel-Palestine » (Yavneh : un plaidoyer juif pour l’égalité en Israël-Palestine) est paru le 7 juillet dans le trimestriel progressiste Jewish Currents dont Beinart est rédacteur en chef.
Le second, sous un titre plus provocant : « I No Longer Believe in a Jewish State » (Je ne crois plus en un État juif), est sorti le lendemain dans le New York Times.


La sauvagerie comme politique de l’État vis-à-vis des enfants de l’Autre.

De nombreuses associations viennent de lancer un appel pressant pour que soient pris en charge plus d’une centaine de jeunes mineurs isolés qui campent actuellement aux abords de la place de la République à Paris.


Les forces d’occupation israéliennes arrêtent Mahmoud Nawajaa, coordinateur de BDS, au cours d’un raid nocturne

Par Palestinian BDS National Committee (BNC), le 30 juillet 2020.

Ramallah occupé, 30 juillet 2020 – À environ 3h30 du matin, des dizaines de soldats d’occupation israéliens, accompagnés d’au moins un chien, ont fait irruption au domicile de Mahmoud Nawajaa, le Coordinateur général du comité national palestinien de BDS (BNC), près de Ramallah, l’ont menotté, lui ont bandé les yeux et l’ont emmené loin de sa femme et de ses trois jeunes enfants.


Oslo : le jour d’après – (Edward Saïd)

Cet essai hautement critique et d’une lucidité très actuelle, a été écrit par Edward Saïd à l’automne 1993, dans la foulée des accords dits d’Oslo, et publié dans la London Review of Books datée d’octobre de la même année.


NOUS DEMANDONS LA JUSTICE POUR LA FAMILLE KILANI ET LA FIN DE L’IMPUNITÉ D’ISRAËL EN ALLEMAGNE

Pour signer la pétition

Anne Paq a lancé cette pétition adressée à German Federal Public Prosecutor.

En 2014, lors de l’offensive israélienne sur la bande de Gaza nommée « Bordure protectrice », sept membres de la famille d’Ibrahim Kilani, dont cinq enfants, ont été tués dans une attaque israélienne lancée dans la ville de Gaza. Parce qu’Ibrahim avait passé vingt ans de sa vie en Allemagne et s’y était marié, il avait obtenu la citoyenneté allemande, pour lui-même ainsi que pour quatre de ses enfants décédés dans l’attaque.


« Mort aux Juifs » : infiltration dans un camp d’été fasciste

Ronan Mael — 27 juillet 2020 [Épisode 1] Chez Jeune Nation, l’effort et la sueur sont les atouts idéaux pour parfaire l’endoctrinement des volontaires.

Tous les étés, des nationalistes organisent leurs camps sur le modèle du scoutisme. Nous vous proposons trois épisodes immersifs pour cerner la vie au quotidien des membres d’un groupe identitaire.


GISÈLE HALIMI (1927-2020) : UNE VOIX QUI NE S’EST JAMAIS TUE FACE AUX INJUSTICES ET A LA VIOLENCE DU MONDE

"Un peuple aux mains nues – le peuple palestinien – est en train de se faire massacrer. Une armée le tient en otage. Pourquoi ? Quelle cause défend ce peuple et que lui oppose-t-on ? J’affirme que cette cause est juste et sera reconnue comme telle dans l’histoire. Aujourd’hui règne un silence complice, en France, pays des droits de l’homme et dans tout un Occident américanisé. Je ne veux pas me taire. Je ne veux pas me résigner. »

déclarait-elle dans les colonnes de l’Humanité au lendemain de l’agression israélienne contre Gaza pendant l’été 2014.


Gaza Stories Saison 2 - Épisode 21 : "Khuza’a"

25 juillet 2020

Voici 4 ans, l’UJFP a lancé une grande souscription pour élever un château d’eau afin d’aider les agriculteurs du village de Khuza’a. Une fois construit, un autre besoin s’est fait sentir, raccorder des fermes au château d’eau ; une nouvelle souscription organisée par l’UJFP a rapidement permis, dès décembre 2018, d’installer plus de 5 km de canalisations afin de raccorder une centaine d’exploitations.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


« J’ai vu le chagrin de victimes dévastées » : lettre ouverte au garde des Sceaux

jeudi 9 juillet 2020 par Amal Bentounsi

8 JUIL. 2020 | PAR AMAL BENTOUNSI | BLOG : LE BLOG DE AMAL BENTOUNSI

Monsieur le garde des Sceaux, vous êtes désormais membre du Gouvernement et à la tête d’un ministère que vous voulez être celui « de l’antiracisme ». Pour cette fois, ne plaidez donc pas l’acquittement. Le racisme d’État et le tout carcéral doivent être condamnés. Lettre ouverte en forme de plaidoirie au nouveau ministre de la justice.



Des antisémites favorables au sionisme ? Il y en a toujours eu et il y en aura toujours ! Des sionistes favorables au fascisme, aussi !

jeudi 9 juillet 2020 par Pierre Stambul

L’État d’Israël et ceux qui le soutiennent inconditionnellement prétendent aujourd’hui définir ce qu’est l’antisémitisme et décréter qui est antisémite. Ils s’emparent de la mémoire de l’antisémitisme et du génocide nazi.

Et pourtant, antisémitisme et sionisme n’ont jamais été incompatibles.



Gaza Stories Saison 2 - Épisode 18 : "Sari, le rappeur en fauteuil"

jeudi 9 juillet 2020 par Iyad Alasttal

7 juillet 2020

Sari Ibrahim est un jeune homme qui vit à Gaza. Enfant, il a été blessé aux jambes par des tirs de l’armée israélienne fin 2005 quand Tsahal avait décidé d’investir son quartier. Voici près de 15 ans qu’il est handicapé, cloué dans un fauteuil.



Artistes et personnalités du monde entier rejoignent la campagne #FreeRamyShaath - Un an d’emprisonnement - Action internationale

lundi 6 juillet 2020 par Céline Lebrun

Message de Céline Lebrun Shaath du 5 juillet 2020.

Bonjour,

Merci encore pour votre soutien constant à la campagne pour obtenir la libération de mon mari.

Comme je vous l’ai écrit il y a quelques jours, la détention continue de mon époux après un an est extrêmement douloureuse mais nous sommes touchés d’être rejoints dans notre appel par des artistes et personnalités de renommée internationale, qui se sont réunis dans une vidéo puissante pour appeler les gens à se mobiliser, et le gouvernement égyptien à libérer Ramy et tous les prisonniers d’opinion.



Gaza Stories Saison 2 - Épisode 17 : "Gaza et ses maisons anciennes"

lundi 6 juillet 2020 par Iyad Alasttal

Gaza protège son riche héritage historique. De nombreuses fouilles ont mis à jour des ruines et des objets vieux de plusieurs millénaires. On peut se demander si les autorités de Gaza n’ont pas des problèmes plus urgents à régler avec ce blocus qui apporte souffrance et misère en isolant 2 millions de personnes ? La réponse est que, d’une façon ou une autre, ce blocus se terminera et que l’histoire et la culture de Gaza doivent continuer à s’enrichir pour pouvoir rayonner à nouveau.



Le plan d’annexion d’Israël : le monde est plus qu’un simple partenaire silencieux

lundi 6 juillet 2020 par Orly Noy

Par Orly Noy, le 2 juillet 2020. Publié le 6 juillet sur le site de l’Agence Média Palestine.

Empêcher l’annexion marquerait une petite victoire, mais un objectif bien plus significatif est de mettre fin à l’oppression actuelle des Palestiniens.

La date limite du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour lancer l’annexion est passée, et le monde a continué de tourner sur son axe.

Il n’y a aucune annexion en cours, du moins pas encore – bien que le contrôle brutal d’Israël sur les territoires palestiniens se poursuit assurément.



La volonté d’autonomie face au lobby des semenciers se concrétise sous nos yeux à Gaza ! (suite)

dimanche 5 juillet 2020 par Humani’Terre, UJFP

Humani’Terre et UJFP

Juin 2020 : travaux Pépinière phase 2

Les travaux de la pépinière ont commencé le 26 mai 2020, et début juin la structure métallique de la pépinière est debout, avec sa grande réserve d’eau creusée dans le sol, et les cheminements intérieurs réalisés. Le compte rendu de cette première phase s’achevait par ces mots : « Les volontés sont maintenant tendues vers la mise en chantier de la deuxième phase : l’équipement intérieur de la pépinière, puis sa couverture ».



ALERTE : État d’urgence déclaré à bord

dimanche 5 juillet 2020 par SOS Méditerranée

Chers amis,

Nous vous informons que ce vendredi 3 juillet l’Ocean Viking a été déclaré en état d’urgence : la situation à bord s’étant détériorée au point que la sécurité des 180 rescapés – dont 25 mineurs et une femme enceinte – et de l’équipage ne peut plus être garantie. Un débarquement immédiat est requis.



Combattre l’antisémitisme ET la spoliation des Palestiniens

samedi 4 juillet 2020 par UPJB

Communiqué de l’Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB)
02/07/2020

Une fois encore, des cris antisémites détournent l’attention d’une manifestation digne et juste.

L’Union des progressistes juifs de Belgique (UPJB) a participé au rassemblement organisé par l’Association belgo-palestinienne (ABP) ce 28 juin place du Trône à Bruxelles, pour protester contre le projet d’annexion par Israël de 30 % de la Cisjordanie.



Les Palestiniens sont fatigués de prouver que l’apartheid israélien existe

samedi 4 juillet 2020 par Amjad Iraqi

Par Amjad Iraqi, le 17 juin 2020

Une loi d’annexion ne peut rien nous dire que des décennies de lois et de politiques ne nous aient déjà appris.

Entre 1891 et 1892, Francis William Reitz, président de l’État libre d’Orange (dans ce qui est aujourd’hui l’Afrique du Sud), échangea une série de lettres avec Theophilus Shepstone, ancien administrateur du Transvaal, pour examiner la dite “Question indigène”. Les républiques boers, écrivait Reitz, devaient “adopter et maintenir fermement le principe qu’il n’y aurait pas d’‘égalité’ entre les Aborigènes [noirs] d’Afrique du Sud et les personnes d’ascendance européenne qui ont fait de cette terre leur patrie”.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5470509