Actualités


Tournée en France du film "Razan, une trace du papillon" du 9 octobre au 12 novembre

2018-Le Temps de la Palestine présente une initiative organisée par l’UJFP et l’AFPS

Soirée-débat autour du film documentaire "Razan, une trace du papillon" en présence des parents de Razan et du cinéaste

Du 9 octobre au 12 novembre 2018, Iyad Alasttal et les parents de Razan accompagnent le film dans une grande tournée dans toutes les régions de France. Cette tournée est organisée dans le cadre de 2018-Le temps de la Palestine par les associations de solidarité avec la Palestine, AFPS, UJFP, BDS, Coordination des associations Palestiniennes à Paris et l’Association des Palestiniens en France Aljaliya.

Razan el-Najjar, jeune infirmière palestinienne de 21 ans, a été tuée le 1er juin 2018, lors de la Grande marche du retour, sur la bordure orientale de Khan Younès, dans le sud de la Bande de Gaza. Alors qu’elle travaillait comme secouriste et portait une veste avec le logo des services sanitaires, Razan a été mortellement touchée d’une balle explosive tirée par un sniper de Tsahal.


Trump, Poutine, Netanyahu, Erdogan… fauteurs de guerre - Macron complice

Le Communiqué Solidaires.

Macron a choisi de commémorer le centenaire de la fin de la première guerre mondiale avec les plus grands fauteurs de guerre d’aujourd’hui. Pourtant, le recul de cent ans d’histoire, le travail des historien-nes et des militant-es sur la boucherie qui a fait 18,6 millions de morts et des millions de blessé-es, dévasté des pays entiers, et sur les raisons pour lesquelles les grandes puissances ont décidé de se lancer dans l’aventure devraient nous permettre d’en tirer les leçons. Le contexte mondial actuel de guerre économique généralisée, de militarisation accrue, de replis nationalistes… renforce d’autant l’importance de ce travail de mémoire et réflexion. Ce n’est pas ce que Macron a choisi.


ANGOT ET GIESBERT, CHIENS DE GARDE DU SIONISME

C‘était dans « On n’est pas couché » du 3 novembre dernier, une émission qui, ayant accordé à Éric Zemmour une tribune incomparable, s’érige depuis quelques années en promoteur du racisme et en tribunal contre ses invités, avec des juges colériques et caractériels, campés sur le pouvoir du media qu’ils occupent, on se souvient de l’épisode Angot-Rousseau, et de bien d’autres.


ONPC, Angot, Giesbert et la banalité du mal

Publié le 5 novembre 2018 par PIR

Le PIR dénonce le terrorisme intellectuel dont l’artiste engagé Océan a fait l’objet samedi dans ONPC. La multiplication de ces procédés d’intimidation à l’encontre des militants antiracistes et de leurs alliés, basés sur la calomnie et une violence qui n’a rien à envier aux méthodes des régimes autoritaires, signe le glissement toujours plus sûr des démocraties occidentales vers le populisme raciste. Souvenons-nous de l’inquisition médiatique subie par la députée de la France Insoumise Danièle Obono lorsqu’elle avait osé qualifier Houria Bouteldja de « camarade ». Inquisition à laquelle Jean-Luc Mélenchon lui-même avait cédé.


Déclaration de Susan Abulhawa à l’intention du festival de littérature palestinienne Kalimat

5 novembre |Susan Abulhawa |Traduction SF pour l’AURDIP |Tribunes

En anglais

Déclaration de Susan Abulhawa au Festival de littérature palestinienne Kalimat après que les autorités israéliennes lui aient refusé l’entrée dans son pays et qu’il lui ait, de ce fait, été impossible d’être au festival.


Le droit à l’appel au boycott reconnu par la Cour d’appel de l’Angleterre et du pays de Galles

5 novembre |Ghislain Poissonnier |Tribunes

La Cour d’appel de l’Angleterre et du pays de Galles (Division civile) a rendu le 3 juillet 2018 un arrêt dans une affaire opposant l’association « Jewish Human Rights Watch » à la mairie de Leicester. La Cour estime que l’appel au boycott des produits des colonies israéliennes, même lancé par un conseil municipal, relève de la liberté d’expression politique et n’y voit aucune incitation à la discrimination raciale (texte de l’arrêt).


Déclaration publique d’organisations juives européennes sur la caractérisation de l’antisémitisme et les moyens de sa suppression

Quatorze organisations juives européennes ont publié une déclaration exprimant leur inquiétude devant l’organisation à Bruxelles d’une conférence soutenue par le gouvernement israélien, dont le but est de taxer d’antisémitisme la critique légitime et les manifestations contre la politique du gouvernement israélien, dont les tactiques de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).


Un documentaire interdit sur le lobby pro-israélien aux États-Unis

Le Monde diplomatique a publié au mois de septembre un article à propos d’une enquête réalisée par la chaîne Al-Jazira, propriété du Qatar, sur l’action du lobby pro-israélien aux États-Unis. Orient XXI en a publié les versions arabe et anglaise.

Ce documentaire, réalisé notamment grâce à un journaliste infiltré, devait être diffusé au début de l’année 2018.


Il y a 121 ans, le Bund, parti ouvrier juif et universaliste

Par Armand Gorintin (membre de l’UJFP et AL Paris Sud). Publié dans Alternative Libertaire de novembre 2018.

Né le 7 octobre 1897 à Vilnius, dans la Russie tsariste avec ses lois anti-juives, le Bund mène de front le combat pour l’émancipation sociale et celui pour l’autonomie culturelle. Refusant un quelconque séparatisme juif, le Bund rejette le sionisme et fait partie intégrante du mouvement socialiste marxiste, sans pour autant accepter une assimilation culturelle des populations juives.


INTERVIEW – Salah Hamouri : « Les Israéliens nous maintiennent tous dans une grande prison »

Par Élodie Farge. Publiée dans Middle East Eye (MEE), le 27 octobre 2018.

Le jeune avocat franco-palestinien a été libéré le mois dernier après plus d’un an de détention administrative en Israël. Il s’exprime pour MEE sur sa situation et le combat de tout un peuple pour la liberté.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Éric Zemmour, le voleur d’histoire

mardi 2 octobre 2018 par Gerard Noiriel

Par Gérard Noiriel. Publié le 1er octobre 2018. Avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Dans un article publié par Le Figaro le 14 novembre 2013, Eric Zemmour écrivait : « L’Histoire – arrachée de gré ou de force aux historiens professionnels – est en train de (re)devenir l’arme politique qu’elle fut à la veille de la Révolution, et plus encore au XIXe siècle, lorsque les grands historiens comme Michelet préparèrent les esprits à l’avènement de la République. »



À Millau, conférence de Georges Gumpel "Du déni de la Palestine à l’Apartheid"

mardi 2 octobre 2018

Dans le cadre du Festival Ciné Palestine

Salle René Rieux - Créa
le jeudi 25 octobre à 20 h30

Georges Gumpel est un ancien enfant juif caché en Haute-Loire, membre de l’UJFP (Union juive française
pour la paix)

contact : collectifpalestine12@plusloin.org



À Rennes, rencontre-débat avec Michel Warschawski autour de son dernier livre « Israël : chronique d’une catastrophe annoncée…et peut-être inévitable »

lundi 1er octobre 2018

Dans le cadre du mois de la Palestine à Rennes et de 2018 Le Temps de la Palestine.
Organisé par un collectif d’associations dont l’UJFP-Bretagne
Le 7 novembre à 20h30
À l’auditorium de la Maison Internationale de Rennes
7 quai Chateaubriand 35000 Rennes



À Metz, évènements du Temps de la Palestine les 18, 19 et 20 octobre 2018

lundi 1er octobre 2018

Proposés par Les Amis du monde diplomatique, Artisans du Monde (ADM), la CGT’Educ57, la Confédération nationale du travail (CNT), la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), le Mouvement pour une Alternative Non-Violente (MAN), le nouveau parti alternatif (NPA), Union Juive de France pour la Paix (UJFP) et le collectif BDS57.

Vous qui voulez comprendre la catastrophe actuelle qui se déroule en Palestine et parvenir à une situation pacifiée et juste pour tous les habitants de ce qui est maintenant Israël, la Cisjordanie et la bande de Gaza, vous qui voulez comprendre que, depuis 120 ans, l’histoire d’Israël/Palestine découle d’une vaste entreprise de colonisation de peuplement, ces différents événements du Temps de la Palestine les 18, 19 et 20 octobre prochains à Metz, vous permettront sans doute de mieux cerner les multiples aspects de la vérité historique. En effet comme le dit très justement Ahed Tamini, la jeune militante palestinienne "Il devient urgent de regarder la vérité en face. Les Palestiniens souffrent depuis trop longtemps de la colonisation militaire israélienne".



Manifeste pour l’accueil des migrants

lundi 1er octobre 2018

Pour signer cette pétition

Partout en Europe, l’extrême droite progresse. La passion de l’égalité est supplantée par l’obsession de l’identité. La peur de ne plus être chez soi l’emporte sur la possibilité de vivre ensemble. L’ordre et l’autorité écrasent la responsabilité et le partage. Le chacun pour soi prime sur l’esprit public.

Le temps des boucs émissaires est de retour. Oubliées au point d’être invisibles, la frénésie de la financiarisation, la ronde incessante des marchandises, la spirale des inégalités, des discriminations et de la précarité. En dépit des chiffres réels, la cause de nos malheurs serait, nous affirme-t-on, dans la « pression migratoire ». De là à dire que, pour éradiquer le mal-être, il suffit de tarir les flux migratoires, le chemin n’est pas long et beaucoup trop s’y engagent.



À Lyon Dominique VIDAL présentera son dernier livre "antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron"

lundi 1er octobre 2018

Mercredi 10 octobre à 19h - Bourse du travail
3ème étage, Salle Moissonnier
Place Guichard, Lyon 3e (métro B - Guichard)
69003 LYON (Entrée rue Crequi au n° 205)

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde. » Albert Camus

« En présentant l’antisionisme comme une forme d’antisémitisme, le président de la République a commis une erreur historique et une faute politique. Une erreur historique, car la majorité des Juifs, aujourd’hui comme hier, ne sont pas sionistes. Une faute politique, car l’interdiction de l’antisionisme créerait, en France, un délit d’opinion que, par principe, la République refuse. La manœuvre est cousue de fil blanc : certains veulent empêcher toute critique de la politique israélienne. »

Conférence organisée par Les amis du Monde diplomatique, Association France Palestine Solidarité (AFPS), Librairie La Gryffe, Collectif 69 Palestine, Union Juive française pour la Paix (UJFP)



Juifs européens opposés au mouvement sioniste naissant : une histoire oubliée ?

lundi 1er octobre 2018 par Rafik Chekkat

RAFIK CHEKKAT

20 juillet 2017

L’idée sioniste est plus ancienne que le mot, qui fut employé en public pour la première fois par Nathan Birnbaum au cours d’une réunion qui se tint à Vienne dans la soirée du 23 janvier 1892. L’ironie veut que cet homme deviendra par la suite, pour des raisons religieuses, un antisioniste acharné.



Pourquoi l’antisionisme n’est pas de l’antisémitisme ?

samedi 29 septembre 2018

Une conférence-discussion avec Sonia Fayman de l’UJFP. Organisée par l’Association des ami-e-s de Jalboun-Palestine et la Maison de Quartier de Bagatelle.



Les cerfs-volants de Jabalia

samedi 29 septembre 2018 par Shlomo Sand

Par Shlomo Sand. Publié le 28 septembre 2018 sur son blog Médiapart.

Hassan avait douze ans quand il succomba sous les balles d’un tireur d’élite israélien, en septembre 2018. Il fut touché alors qu’il s’apprêtait à faire voler un nouveau cerf-volant enflammé, en espérant que le vent le déporterait vers l’est et que cela mettrait le feu dans les champs volés par « les sionistes » à ses ancêtres.



À Rennes, projection du film "Derrière les fronts" suivie d’un débat avec le Dr Samah Jabr et la réalisatrice Alexandra Dols

vendredi 28 septembre 2018

Organisée par un collectif dont fait partie l’UJFP-Bretagne
Dans le cadre de "Novembre, un mois de la Palestine à Rennes"
Le 20 novembre à 20h15 au cinéma Arvor
29 rue d’Antrain
35000 Rennes

Evènement facebook


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3689081