Actualités


Une pétition devant la Cour suprême contre la loi sur l’État-nation : l’anti-arabisme porte atteinte aussi aux mizrahim [juifs-arabes]

Par Orly Noy. Article paru sur le site Si’ha Mekomit le 1er janvier 2019 et traduit de l’hébreu par Joëlle Marelli et Annie Ohayon.

« Ma langue arabe est muette
étranglée dans ma gorge
elle s’insulte elle-même
sans prononcer un mot
dans l’air étouffant des refuges de mon âme
elle se dissimule
aux yeux des membres de ma famille
derrière la jalousie de l’hébreu »


En 2019, repartir avec un nouveau navire

Publié le 15 janvier sur le site de SOS Méditerranée.

Suite à une campagne de harcèlement administratif, politique et judiciaire ciblant l’Aquarius, SOS MEDITERRANEE annonçait début décembre sa décision de se séparer du navire qu’elle affrétait depuis le début de ses opérations.


Défier le racisme : le calvaire d’une musicienne palestinienne à l’aéroport Ben Gourion

Par Nai Barghouti. Publié sur le site de l’Agence Média Palestine le 14 janvier 2019.

J’ai quitté le domicile familial le lundi 7 janvier 2019 à 9h30 du matin afin d’être à l’aéroport Ben Gourion, près de Tel Aviv, à 10h30 pour prendre le vol de 12h45 pour Amsterdam, où je prépare ma licence en musique.

Avant de faire ma valise, la veille au soir, j’ai fait une liste de ce que je devais emporter pour être sûre de ne rien oublier. J’ai réussi à cocher tout ce qui était sur la liste et à être à temps à l’aéroport. Mais il y avait une chose que j’avais oublié de noter… un détail très important auquel j’ai simplement oublié de penser…je suis Palestinienne !


Les vœux de l’UJFP pour 2019

L’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2019.

Les nouvelles du monde en 2018 n’ont pas été joyeuses pour la plupart. Nous vivons une période de radicalisation droitière à travers le monde qui n’a de précédent récent que dans les années ‘30. Notre combat contre le racisme et le colonialisme, pour l’égalité des droits et la justice, ici en France comme là-bas en Israël-Palestine et à travers le monde, en est d’autant plus vital.


Israël est intouchable… dans les médias américains

Par Gideon Levy. Article publié dans le quotidien Haaretz, le 2 décembre 2018 ; traduction A l’Encontre.

Publié le 4 décembre 2018 en français sur le site A l’encontre.

Marc Lamont Hill est un écrivain états-unien et enseignant en communication auprès de la Temple University à Philadelphie, ainsi qu’analyste à CNN. Dans un discours prononcé la semaine dernière [en novembre 2018] lors d’une conférence aux Nations Unies, il a appelé à « une action internationale qui nous donnera ce que la justice exige, à savoir une Palestine libre de la rivière à la mer ».


Nous ne serons pas les chiens de garde de l’État !

Publié le 12 janv. 2019 par Les invités de Mediapart.

Plus de 250 universitaires, intellectuels et artistes disent leur solidarité avec le mouvement des Gilets jaunes, estimant que « c’est la responsabilité historique de la gauche de ne pas laisser le champ libre à l’extrême droite ».


En direct de Gaza : une femme tuée et 25 blessés dans la bande de Gaza - bilan provisoire

En direct de Gaza :
Une femme tuée et 25 blessés dans la bande de Gaza-bilan provisoire

Ce vendredi 11 janvier 2019 :
Silence, on tue les femmes à Gaza !

L’armée israélienne a assassiné ce vendredi 11 janvier 2019 une femme palestinienne de Gaza âgée de 43 ans, et en a blessé 25 autres -bilan provisoire- par des balles réelles.


EUROVISION 2019 : PAS EN ISRAËL, PAS AU PAYS DE L’APARTHEID !

En 2019, le concours de l’Eurovision devrait se dérouler à Tel-Aviv en Israël.

Ce pays vient de voter une loi, dite « loi de l’État-Nation du peuple juif ». Cette loi, à valeur de constitution, n’accorde pas les mêmes droits aux Israéliens selon qu’ils sont Juifs ou non-Juifs. Israël, à la colonisation, l’occupation des terres palestiniennes et les massacres à Gaza, ajoute désormais l’officialisation de l’Apartheid dans sa propre population.


En 2018, Israël a enfin jeté le masque

#OccupationPalestine

Gideon Levy
7 janvier 2019

Après avoir cimenté son caractère ségrégationniste dans le droit, Israël élabore une couverture législative pour annexer officiellement les territoires occupés au-delà des frontières reconnues de l’État

2018 n’a pas été une bonne année pour Israël. Bien entendu, elle fut encore pire pour les Palestiniens.


Une déclaration d’Angela Davis

Nous publions ci-dessous, la traduction française de la déclaration d’Angela Y. Davis, à la suite de la décision du BCRI (Birmingham Civil Rights Institute) de revenir sur sa décision et de ne pas lui accorder le prix Fred Shuttlesworth, vraisemblablement en raison de son soutien pour la justice en Palestine.

L’UJFP, comme bien d’autres associations juives dans le monde est révoltée par l’instrumentalisation systématique aujourd’hui de l’antisémitisme comme arme majeure pour bâillonner toute parole sur la situation du peuple palestinien.

Angela Davis militante antiraciste reçoit tout notre soutien et notre solidarité.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


À Paris, projection débat autour du reportage : GAZA, UNE JEUNESSE ESTROPIÉE

samedi 17 novembre 2018

Le comité Palestine 19 vous invite à la projection débat autour du reportage : GAZA, UNE JEUNESSE ESTROPIÉE.



Le Collectif Rosa Parks s’invite à Paris 8

samedi 17 novembre 2018

Débat : Pourquoi nous n’irons pas en cours le 30 novembre et répondrons présents à l’appel du Collectif RosaParks le 1er décembre.

Avec Omar Slaouti, Éric Fassin, des acteurs et actrices des luttes sociales et antiracistes, des étudiant.e.s de Paris 8



La LICRA s’attaque à une association antiraciste !

jeudi 15 novembre 2018 par Bureau fédéral de la FASTI

Communiqué de la FASTI – 13.11.18

La LICRA s’attaque à une association antiraciste !

La FASTI s’indigne du communiqué publié hier par la Licra appelant la Mairie de Paris à renoncer à financer notre projet d’accompagnement juridique de couturiers sans papiers du quartier de la Goutte d’Or. Nous regrettons que, face à cette pression extérieure, la Mairie de Paris ait décidé de reporter l’examen de la délibération.



À Paris, le 16 novembre 2018, projection-débat du film "Derrière les fronts - Résistance et Résilience en Palestine"

mercredi 14 novembre 2018

Organisés par le CJPP5 et Alexandra Dolls, réalisatrice du film.

Alexandra Dolls, productrice-réalisatrice du film et Dr Samah Jabr, psychiatre et psychothérapeute participeront au débat.



À propos de la déclaration de Christophe Castaner sur les Juifs de France

mercredi 14 novembre 2018 par Laurent lévy

Par Laurent Lévy.

Christophe Castaner, ministre de l’intérieur, a écrit ceci, qui appelle au moins deux commentaires :

"7000 Juifs de France tombèrent au champ d’honneur pendant la grande guerre. Leur sacrifice, hélas, n’étouffa pas l’antisémitisme dans notre pays. Nous nous sommes inclinés en leur mémoire ce soir, aux côtés de Benjamin Netanyahu"



À Sevran (93) le 5 décembre 2018, soirée de solidarité avec la Palestine

mercredi 14 novembre 2018

Clémentine Autain, députée de Seine Saint Denis, a le plaisir de convier mercredi 5 décembre à Sevran pour une soirée de solidarité avec la Palestine, pour la justice et la paix. Vous trouverez ci-joint le flyer annonçant l’initiative, qui se déroulera en présence de Leila Shahid, Elias Sembar, Elsa Lefort, Dominique Vidal et Jean-Paul Lecoq.



Pétain : fasciste un jour, fasciste toujours !

lundi 12 novembre 2018 par le Bureau national de l’UJFP

L’idée d’inviter tous les fauteurs de guerre, de Trump et Nétanyahou à Poutine ou Erdogan pour célébrer le centenaire de la fin de la Première guerre mondiale avait déjà un goût plus qu’amer et la manifestation du 11 novembre 2018, place de la République à Paris, a voulu répondre à cette provocation.
Le président Macron y a rajouté une incroyable tentative de réhabilitation du Maréchal Pétain.



Tournée en France du film "Razan, une trace du papillon" du 9 octobre au 12 novembre

samedi 10 novembre 2018

2018-Le Temps de la Palestine présente une initiative organisée par l’UJFP et l’AFPS

Soirée-débat autour du film documentaire "Razan, une trace du papillon" en présence des parents de Razan et du cinéaste

Du 9 octobre au 12 novembre 2018, Iyad Alasttal et les parents de Razan accompagnent le film dans une grande tournée dans toutes les régions de France. Cette tournée est organisée dans le cadre de 2018-Le temps de la Palestine par les associations de solidarité avec la Palestine, AFPS, UJFP, BDS, Coordination des associations Palestiniennes à Paris et l’Association des Palestiniens en France Aljaliya.

Razan el-Najjar, jeune infirmière palestinienne de 21 ans, a été tuée le 1er juin 2018, lors de la Grande marche du retour, sur la bordure orientale de Khan Younès, dans le sud de la Bande de Gaza. Alors qu’elle travaillait comme secouriste et portait une veste avec le logo des services sanitaires, Razan a été mortellement touchée d’une balle explosive tirée par un sniper de Tsahal.



À Paris, une voix éminente pour la paix, hommage à Uri Avnery

vendredi 9 novembre 2018

Hommage avec : Leila Shahid, déléguée générale de l’Autorité Palestinienne en France‭ (‬1994‭-‬2005‭) ‬et‭ ‬ambassadrice de la Palestine auprès de l’UE‭ (‬2005‭-‬2015‭), Michel Warschawski, journaliste, cofondateur et président du Centre d’information alternative de Jérusalem, co-auteur notamment d’Un autre Israël est possible (avec Dominique Vidal, l’Atelier, 2012), Sylviane de Wangen, ancienne dirigeante de l’association France Terre d’Asile, puis secrétaire générale de France Palestine Solidarité, Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des universités, président de l’iReMMO, auteur notamment d’Israël face à Israël (co-écrit avec Pierre Blanc, Autrement, 2018).

Présentation : Dominique Vidal, journaliste et historien, membre de l’iReMMO, auteur notamment de Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron (Libertalia).



Trump, Poutine, Netanyahu, Erdogan… fauteurs de guerre - Macron complice

jeudi 8 novembre 2018 par Solidaires

Le Communiqué Solidaires.

Macron a choisi de commémorer le centenaire de la fin de la première guerre mondiale avec les plus grands fauteurs de guerre d’aujourd’hui. Pourtant, le recul de cent ans d’histoire, le travail des historien-nes et des militant-es sur la boucherie qui a fait 18,6 millions de morts et des millions de blessé-es, dévasté des pays entiers, et sur les raisons pour lesquelles les grandes puissances ont décidé de se lancer dans l’aventure devraient nous permettre d’en tirer les leçons. Le contexte mondial actuel de guerre économique généralisée, de militarisation accrue, de replis nationalistes… renforce d’autant l’importance de ce travail de mémoire et réflexion. Ce n’est pas ce que Macron a choisi.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3758871