Actualités


Tournée en France du film "Razan, une trace du papillon" du 9 octobre au 12 novembre

2018-Le Temps de la Palestine présente une initiative organisée par l’UJFP et l’AFPS

Soirée-débat autour du film documentaire "Razan, une trace du papillon" en présence des parents de Razan et du cinéaste

Du 9 octobre au 12 novembre 2018, Iyad Alasttal et les parents de Razan accompagnent le film dans une grande tournée dans toutes les régions de France. Cette tournée est organisée dans le cadre de 2018-Le temps de la Palestine par les associations de solidarité avec la Palestine, AFPS, UJFP, BDS, Coordination des associations Palestiniennes à Paris et l’Association des Palestiniens en France Aljaliya.

Razan el-Najjar, jeune infirmière palestinienne de 21 ans, a été tuée le 1er juin 2018, lors de la Grande marche du retour, sur la bordure orientale de Khan Younès, dans le sud de la Bande de Gaza. Alors qu’elle travaillait comme secouriste et portait une veste avec le logo des services sanitaires, Razan a été mortellement touchée d’une balle explosive tirée par un sniper de Tsahal.


Trump, Poutine, Netanyahu, Erdogan… fauteurs de guerre - Macron complice

Le Communiqué Solidaires.

Macron a choisi de commémorer le centenaire de la fin de la première guerre mondiale avec les plus grands fauteurs de guerre d’aujourd’hui. Pourtant, le recul de cent ans d’histoire, le travail des historien-nes et des militant-es sur la boucherie qui a fait 18,6 millions de morts et des millions de blessé-es, dévasté des pays entiers, et sur les raisons pour lesquelles les grandes puissances ont décidé de se lancer dans l’aventure devraient nous permettre d’en tirer les leçons. Le contexte mondial actuel de guerre économique généralisée, de militarisation accrue, de replis nationalistes… renforce d’autant l’importance de ce travail de mémoire et réflexion. Ce n’est pas ce que Macron a choisi.


ANGOT ET GIESBERT, CHIENS DE GARDE DU SIONISME

C‘était dans « On n’est pas couché » du 3 novembre dernier, une émission qui, ayant accordé à Éric Zemmour une tribune incomparable, s’érige depuis quelques années en promoteur du racisme et en tribunal contre ses invités, avec des juges colériques et caractériels, campés sur le pouvoir du media qu’ils occupent, on se souvient de l’épisode Angot-Rousseau, et de bien d’autres.


ONPC, Angot, Giesbert et la banalité du mal

Publié le 5 novembre 2018 par PIR

Le PIR dénonce le terrorisme intellectuel dont l’artiste engagé Océan a fait l’objet samedi dans ONPC. La multiplication de ces procédés d’intimidation à l’encontre des militants antiracistes et de leurs alliés, basés sur la calomnie et une violence qui n’a rien à envier aux méthodes des régimes autoritaires, signe le glissement toujours plus sûr des démocraties occidentales vers le populisme raciste. Souvenons-nous de l’inquisition médiatique subie par la députée de la France Insoumise Danièle Obono lorsqu’elle avait osé qualifier Houria Bouteldja de « camarade ». Inquisition à laquelle Jean-Luc Mélenchon lui-même avait cédé.


Déclaration de Susan Abulhawa à l’intention du festival de littérature palestinienne Kalimat

5 novembre |Susan Abulhawa |Traduction SF pour l’AURDIP |Tribunes

En anglais

Déclaration de Susan Abulhawa au Festival de littérature palestinienne Kalimat après que les autorités israéliennes lui aient refusé l’entrée dans son pays et qu’il lui ait, de ce fait, été impossible d’être au festival.


Le droit à l’appel au boycott reconnu par la Cour d’appel de l’Angleterre et du pays de Galles

5 novembre |Ghislain Poissonnier |Tribunes

La Cour d’appel de l’Angleterre et du pays de Galles (Division civile) a rendu le 3 juillet 2018 un arrêt dans une affaire opposant l’association « Jewish Human Rights Watch » à la mairie de Leicester. La Cour estime que l’appel au boycott des produits des colonies israéliennes, même lancé par un conseil municipal, relève de la liberté d’expression politique et n’y voit aucune incitation à la discrimination raciale (texte de l’arrêt).


Déclaration publique d’organisations juives européennes sur la caractérisation de l’antisémitisme et les moyens de sa suppression

Quatorze organisations juives européennes ont publié une déclaration exprimant leur inquiétude devant l’organisation à Bruxelles d’une conférence soutenue par le gouvernement israélien, dont le but est de taxer d’antisémitisme la critique légitime et les manifestations contre la politique du gouvernement israélien, dont les tactiques de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).


Un documentaire interdit sur le lobby pro-israélien aux États-Unis

Le Monde diplomatique a publié au mois de septembre un article à propos d’une enquête réalisée par la chaîne Al-Jazira, propriété du Qatar, sur l’action du lobby pro-israélien aux États-Unis. Orient XXI en a publié les versions arabe et anglaise.

Ce documentaire, réalisé notamment grâce à un journaliste infiltré, devait être diffusé au début de l’année 2018.


Il y a 121 ans, le Bund, parti ouvrier juif et universaliste

Par Armand Gorintin (membre de l’UJFP et AL Paris Sud). Publié dans Alternative Libertaire de novembre 2018.

Né le 7 octobre 1897 à Vilnius, dans la Russie tsariste avec ses lois anti-juives, le Bund mène de front le combat pour l’émancipation sociale et celui pour l’autonomie culturelle. Refusant un quelconque séparatisme juif, le Bund rejette le sionisme et fait partie intégrante du mouvement socialiste marxiste, sans pour autant accepter une assimilation culturelle des populations juives.


INTERVIEW – Salah Hamouri : « Les Israéliens nous maintiennent tous dans une grande prison »

Par Élodie Farge. Publiée dans Middle East Eye (MEE), le 27 octobre 2018.

Le jeune avocat franco-palestinien a été libéré le mois dernier après plus d’un an de détention administrative en Israël. Il s’exprime pour MEE sur sa situation et le combat de tout un peuple pour la liberté.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


À Marseille, le Collectif 13 reçoit Michel Warschawski

vendredi 19 octobre 2018 par Michel Warschawski

LE COLLECTIF13 « PALESTINE EN RESISTANCES » RECOIT LE JOURNALISTE MICHEL WARSCHAWSKI

Michel Warschawski (Mikado) est un journaliste et militant pacifiste d’extrême gauche israélien et antisioniste, cofondateur et président du Centre d’information alternative de Jérusalem et ancien président de la Ligue Communiste Révolutionnaire Marxiste israélienne..



Prisonnier politique : un triste record de la France

vendredi 19 octobre 2018 par Soraya Chekkat

Par Soraya Chekkat, 19 .10.2018.

Georges Ibrahim Abdallah : la France détient un des plus vieux prisonniers politiques d’Europe.

Il est des records dont on se passerait bien, surtout en France, pays se revendiquant héritier de la révolution et aspirant à diffuser sa « lumineuse » conception des droits de l’homme. Ce record, quel est –il ? : détenir le plus ancien prisonnier politique du pays et l’un des plus vieux d’Europe, à savoir Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste arabe, anti-impérialiste et anticapitaliste.



Israël, chronique d’une catastrophe annoncée... et peut-être évitable de Michel Warschawski

vendredi 19 octobre 2018

Michel Warschawski, militant anticolonialiste israélien, fondateur du Centre d’Information Alternative (AIC) première association israélo-palestinienne pour une coopération des deux peuples sur une base d’égalité.

Dernier ouvrage paru : "Israël, chronique d’une catastrophe annoncée... et peut-être évitable", préface de Jean Ziegler (Syllepse 2018, 104 p., 8 euros).

Voir aussi notre annonce de sa tournée en France et en Belgique à l’occasion de la sortie de ce dernier ouvrage



Action BDS près du Théâtre de Chaillot à Paris : on ne danse pas avec l’apartheid

vendredi 19 octobre 2018 par Campagne BDS France

Par La Campagne BDS France à Paris.

Le jeudi 11 octobre au soir une quinzaine de militant-e-s de la Campagne BDS France Paris se sont rassemblé-e-s sur le Parvis des Droits de l’Homme, près du Théâtre National de la Danse Chaillot pour dénoncer le spectacle de la troupe « Batsheva Dance Company » qui a cours actuellement. Nous avons brandi des visuels « On ne danse pas avec l’apartheid », déployé la banderole « Israël Apartheid Boycott » et lu une déclaration pour dénoncer ce spectacle produit dans le cadre de la saison France-Israël.



Témoignage : « Chantons pour eux, pas contre eux » – Dominique Grange

vendredi 19 octobre 2018 par Dominique Grange

Ce texte est le témoignage de Dominique Grange, chanteuse engagée signataire de l’appel des 80 artistes contre la Saison France-Israël, lors d’un débat au stand de BDS France au cours de la dernière Fête de l’Humanité, en septembre 2018.



Pour l’égalité de tous les citoyens en Israël

jeudi 18 octobre 2018

Pour signer cette pétition

Le 19 juillet 2018, le Parlement israélien adoptait la loi définissant Israël comme État-nation du peuple juif.

Nous appelons à se tenir aux côtés des progressistes israéliens – sans distinction d’origine ethnique – pour exiger :

- l’abolition de cette loi inique ;
- l’égalité de droit de tous les citoyens israéliens ;
- que cessent les atteintes de plus en plus graves aux libertés démocratiques et aux droits humains.



À Malakoff, rencontre - débat avec HAITHAM KHATIB photographe, reporter, artiste

jeudi 18 octobre 2018

Soirée organisée avec le soutien de l’AFPS, BDS, l’UJFP et Malakoff Palestine.

HAITHAM KHATIB est un militant du mouvement de résistance populaire pacifique à l’occupation israélienne dans son village Bil’in. Militant infatigable de la défense des droits à l’existence du peuple palestinien.



Contre l’impunité et l’immunité accordées aux criminels assermentés

mercredi 17 octobre 2018 par Collectif Vies Volées

Par Collectif Vies Volées.

C’est sous les ordres du préfet Papon, (qui avait fait déporter des juifs de Gironde vers le camp d’Auschwitz de 42 à 44, qui sera préfet régional en Algérie de 56 à 58 et lors du massacre de Charonne en 1962), que ce 17 octobre 1961, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants manifestant pacifiquement contre un couvre-feu raciste, car réservé aux « français musulmans d’Algérie », ont été massacré.e-s.



La mémoire selon le préfet des Alpes-Maritimes ou l’occultatioon de l’histoire

mercredi 17 octobre 2018 par Georges Gumpel

Le 22 octobre 2018, Cédric Herrou comparaîtra à nouveau devant le Tribunal correctionnel de Nice, sur une plainte du Préfet des Alpes-Maritimes, Monsieur Georges-François Leclerc, pour injure publique.

En effet, Cédric Herrou a publié le 12 juin 2017 sur sa page Facebook, la phrase suivante : « peut-être, le préfet des Alpes-Maritimes pourrait s’inspirer des accords avec la SNCF pendant la seconde guerre mondiale pour le transport des juifs pour gérer le transport des demandeurs d’asile. Bref, s’inspirer du pire pour faire le meilleur. »



Une caméra pour Gaza

mardi 16 octobre 2018

Pour l’association Jeunes Palestiniens en Chemin, Annemasse, Duša Zgonec.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3689081