Actualités


Appel à action du 10 au 20 janvier 2018 : Agissons pour libérer Ahed Tamimi et tous les prisonniers politiques palestiniens !

Publié le 9 janvier 2018 sur le site de l’Agence Média Palestine.

AUCUN ENFANT NE DOIT VIVRE SOUS L’OCCUPATION MILITAIRE ISRAÉLIENNE

AGISSONS POUR LIBÉRER AHED TAMIMI ET LES PRISONNIERS PALESTINIENS

A l’appel de Samidoun, le réseau palestinien de solidarité avec les prisonniers palestiniens et BDS France participons à une semaine internationale d’action pour la libération de Ahed Tamimi et des prisonniers politiques palestiniens du 10 au 20 janvier 2018.


LA BONNE CONSCIENCE DES INTELLECTUELS FRANÇAIS - Le cas de Thomas Guénolé et de la gauche française de Jean-Luc Mélenchon

Paru dans lundimatin#129, le 15 janvier 2018

En mars 2016, Les Blancs, les Juifs et nous : vers une politique de l’amour révolutionnaire d’Houria Bouteldja paraissait aux éditions La Fabrique et provoquait une succession de polémiques parfois nécessaires mais souvent artificielles ou platement diffamatoires. Lundimatin s’en est d’ailleurs occasionnellement fait le relai en publiant cet article d’Eric Hazan ou cette critique d’Ivan Segré. Les écrits polémiques ne sont pas de la littérature ou de la philosophie que chacun peut apprécier d’une confortable distance, ils nous somment de prendre parti, d’attaquer ou de défendre. C’est bien le mérite qu’il faut reconnaître au Parti des Indigènes de la République, digne héritier en cela d’un certain trotskisme français, que de savoir opérer pour bousculer, ébranler et imposer ses termes au conflit et ses divisions au cœur du parti adverse ou à conquérir. Mais c’est une des conséquences de la politique qu’il devient à un certain point impossible de distinguer quel parti se joue de l’autre. D’un côté, le livre d’Houria Bouteldja stimule et révèle l’expression et l’assomption d’un racisme mainstream aussi décomplexé qu’effarant et glauque ; de l’autre il prétend imposer une idée de l’amour révolutionnaire aussi désirable qu’un plan quinquennal soviétique. S’il revient à chacun de déterminer la nécessité de se mêler à telle ou telle bataille, les questionnements ouverts par le conflit nous interpellent tous. C’est pourquoi nous publions cette tribune rédigée et signée par des intellectuels juifs et qui apporte un éclairage très différent à ce débat bien trop français.


Antisémitisme : une inquiétante dérive sémantique

14 JANV. 2018 PAR REGISTER BLOG : RESISTEZ !

Depuis plusieurs années, une dérive sémantique est en marche qui vise à qualifier de "nouvel antisémitisme" toute critique de l’Etat d’Israël, de sa politique ultranationaliste, d’apartheid et de colonisation. Un amalgame scandaleux pour défendre l’indéfendable et un rapprochement idéologique inquiétant. D’autant qu’une tentative récente de promotion de l’antisémitisme, le vrai, ajoute au malaise


Le féminisme occidental s’arrête aux portes de la Palestine

Par Hiba Khan. Publié le 14 janvier 2018, sur le site de Chronique de Palestine.

Tout va de travers quand il s’agit de réagir à l’emprisonnement d’Ahed Tamimi pour avoir giflé un soldat israélien.

Source : The Independent – Traduction : Chronique de Palestine


Elles étaient militantes, elles ont été assassinées en 2017. Nous leur rendons hommage le 9 janvier

Le 9 janvier 2013, Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez, militantes kurdes, étaient assassinées à Paris.

En hommage à ces militantes, la Marche Mondiale des Femmes a décidé en 2015 de faire du 9 janvier une date internationale pour se souvenir de toutes les sœurs assassinées de part le monde en raison de leurs engagements politiques – féministes, écologiques, syndicalistes… et de leurs luttes pour un monde meilleur (merci à AWID pour les photos et à la MMF Bouches du Rhône).

Elles étaient militantes, elles ont été assassinées en 2017 – Nous leur rendons hommage


Pour une défense de l’antiracisme politique et de la démocratie

Publié le 15 janvier 2018 sur le blog Médiapart de Hourya Bentouhami

On ne compte plus les articles ou tribunes publiées ces derniers temps contre l’antiracisme politique. Mais qu’on ne s’y trompe pas, ces attaques n’ont pas eu pour but de prendre part à un débat public de fond sur la question raciale en France, mais d’en disqualifier les termes. Or, ce n’est pas le silence des dissensus qui fait la démocratie mais plutôt l’expression plurielle des positionnements.


Une lettre ouverte à la présidente du Festival international de programmation audiovisuelle

Pierre Haski, Daniel Schneidermann et Denis Sieffert adressent une lettre à la présidente du Fipa pour protester contre la présentation d’un film au Fipa sur le hacker Ulcan, dont les auteurs ont été les victimes.


À Metz, procès TEVA en appel contre le président de BDS 57

Par Richard Srogosz.

Le 2 février 2017 s’est déroulé à Metz le procès en première instance sur plainte de la multinationale israélienne TEVA (génériques pharmaceutiques) contre le président du collectif BDS 57, poursuivi pour provocation à la discrimination. Les associations France-Israël et Avocats sans frontière s’étaient au dernier moment constituées partie civile. Les juges décidèrent la prescription, ce qui constituait pour nous et pour toute la campagne BDS France une juste décision. Le parquet a cependant fait appel du jugement, suivi immédiatement des trois plaignants et un nouveau procès aura donc lieu.


LE TEMPS DE LA PALESTINE : 2018 année de la Palestine en France

Appel à l’attention des artistes, des associations, des citoyen-ne-s, défenseurs des droits humains, amoureux de la Liberté...

Signer l’appel

Alors que Trump le président des États-Unis, vient de légitimer un fait colonial accompli par Israël en reconnaissant Jérusalem-Al Qods comme sa capitale exclusive, le gouvernement français déclare l’année 2018 « Saison France/Israël ». De nombreuses manifestations culturelles pour le 70ème anniversaire de la création de l’État d’Israël sont annoncées en France.


Urgence Gaza saison 2 : un projet d’adduction d’eau à Khuza’a

Gaza : Adduction d’eau sur les terres agricoles jouxtant le barrière de séparation
Projet : multiplier par trois le nombre d’exploitations agricoles reliées au château d’eau de Khuza’a. Coût estimé du projet : 15000 euros.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Près de 40000 personnes exilées mortes en Méditerranée : un crime contre l’humanité

mercredi 10 janvier 2018 par Claude Calame

Publié le 8 janv. 2018 sur le blog Médiapart de Claude Calame.

Tribunal Permanent des Peuples : session sur la violation des droits humains des personnes migrantes et réfugiées et de son impunité, Paris, 4 et 5 janvier 2018 - un témoignage sur les exilés, hommes, femmes et enfants, mourant en Méditerranée par milliers, chaque année : les causes d’un véritable crime contre l’humanité et la dénonciation de ses responsables dans l’UE.



Tribunal citoyen sur les migrants : la France et l’UE condamnées pour « complicité de crimes contre l’humanité »

dimanche 7 janvier 2018 par Maïa Courtois

Par Maïa Courtois, photos Marc Chaumeil. Publié sur le site de Libération, le 7 janvier 2018.

Témoins médiatiques, rescapés, politiques et responsables associatifs se sont succédé jeudi et vendredi à la barre du Tribunal permanent des peuples, à Paris. Le verdict a été rendu dimanche au festival Moussem de Gennevilliers.



La liste noire de l’État d’apartheid

dimanche 7 janvier 2018 par le Bureau national de l’UJFP

Après plusieurs mois d’attentes, les autorités israéliennes ont mis fin aux spéculations et ont révélé ce dimanche 7 janvier le nom des vingt organisations inscrites sur la « liste noire BDS » dont l’entrée en Israël et en Palestine est désormais interdite. Cette annonce donne du contenu à la loi liberticide adoptée par la Knesset en mars 2017 ciblant spécifiquement les militant-e-s internationaux de la campagne BDS, des organisations qui s’en réclament et plus largement des groupes n’appelant qu’au boycott des produits des colonies. Le ministre de l’intérieur Arye Dery ne fait pas dans la dentelle : « ces gens essaient d’exploiter la loi et notre hospitalité pour agir contre Israël et diffamer le pays. Je vais agir contre cela par tous les moyens. [2] » C’est désormais chose faite.



Israël interdit à Omar Barghouti d’aller voir sa mère sur le point d’être opérée

samedi 6 janvier 2018 par Ali Abunimah

5 janvier | Ali Abunimah pour The Electronic Intifada |Traduction Jean-Marie Flémal pour « Pour la Palestine ».

en anglais.

Israël empêche Omar Barghouti de se rendre en Jordanie pour être présent aux côtés de sa mère qui doit être opérée d’un cancer.



Les principales victoires de BDS en 2017

vendredi 5 janvier 2018 par Nora Barrows-Friedman

Par Nora Barrows-Friedman. Publié le 4 janvier 2018.

Source : The Electronic Intifada
Traduction : Jean-Marie Flémal pour Plateforme Charleroi Palestine

Il n’a fallu que quatre jours à une célèbre chanteuse pour annuler son spectacle à Tel-Aviv, en réponse à la demande expresse de ses fans de respecter la ligne de piquetage.

La décision prise par Lorde, la veille de Noël, de retirer son show à Tel-Aviv de sa tournée mondiale – en faisant remarquer que prévoir le spectacle en premier lieu « n’était pas la bonne décision » – a marqué la fin d’une année réussie pour le mouvement BDS dirigé depuis la Palestine.



Israël/Palestine : Le danger de la neutralité, par Anna Baltzer - TEDxOcala

mercredi 3 janvier 2018 par Anna Baltzer

Une puissante vidéo pédagogique d’Anna Baltzer (coordinatrice de la US Campaign for Palestinan Rights aux USA) sur les dangers de la neutralité.
Partagez là avec vos proches, votre entourage, vos connaissance qui vous disent que "c’est compliqué" de prendre parti entre Israël/ Palestine.
Sous-titrée en français par l’Agence Média Palestine



Le "nouvel antisémitisme"

mercredi 3 janvier 2018 par Neve Gordon

Peu après le début de la seconde Intifada de septembre 2000, je suis devenu actif dans un mouvement politique juif-palestinien appelé Ta’ayush, qui mène une action directe non-violente contre le siège militaire qu’Israël impose à la Cisjordanie et à Gaza. L’objectif du mouvement n’est pas simplement de protester contre les violations par Israël des droits humains mais de se joindre au peuple Palestinien dans sa lutte pour son auto-détermination.



Les villages mizrahi détruits par l’establishment israélien

mardi 2 janvier 2018 par Eitan Bronstein

Par Eitan Bronstein Aparicio - +972 – 28 décembre 2017.

Depuis sa création, Israël a systématiquement effacé de la carte des centaines de villages palestiniens. Mais les Palestiniens n’ont jamais été les seules victimes de l’expansion israélienne. Voici l’histoire des communautés mizrahi effacées avant et après la création de l’État d’Israël.



Les chrétiens de Gaza fêtent symboliquement Noël malgré la souffrance, les bombardements, et le blocus

mardi 2 janvier 2018 par Ziad Medoukh

Par Ziad Medoukh.

Malgré une situation explosive dans les territoires palestiniens en général, et dans la bande de Gaza en particulier, les chrétiens de Gaza ont décidé d’organiser une fête symbolique de Noël 2017.

Cette année, l’Église catholique de Gaza a décidé d’annuler les célébrations accompagnant Noël et de limiter la célébration à la prière dans l’église seulement, signe de protestation contre la décision irresponsable du président Trump sur la ville de Jérusalem.



Quel culot ! Pourquoi la gifle d’Ahed Tamimi rend les Israéliens furieux

dimanche 31 décembre 2017 par Gideon Levy

Par Gideon Levy جدعون ليفي גדעון לוי

Mardi dernier, les Forces de défense d’Israël (FDI) ont abattu Hamed al-Masri, 15 ans, d’une balle dans la tête, blessant grièvement l’adolescent de Salfit qui, par ailleurs, ne portait pas d’arme.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2795310