Actualités


Condamné en France pour la mort de Saïd Bourarach, Israël va-t-il l’extrader ? La folle cavale de Dan Lampel, ancien de la LDJ

Par Johan Weisz. Publié le 18 Juillet 2017 sur le site de StreetPress

Condamné pour des violences ayant entrainé la mort du vigile Saïd Bourarach, Dan Lampel s’est barré en Israël. Entre braquage foiré et trafic de drogue, StreetPress te raconte la cavale de l’ancien membre de la Ligue de Défense Juive.


« Cher Bibi »

Par Isabelle Avran. Paru dans La Nouvelle Vie Ouvrière, le 18 juillet 2017.

Rendant hommage aux 13 152 personnes – parmi lesquelles plus de 4 000 enfants – raflées et parquées au Vél’d’Hiv les 16 et 17 juillet 1942 par la police française avant d’être envoyées à Auschwitz, parce que juives, Emmanuel Macron a souligné le rôle de la France dans ce crime. Mais, en invitant le premier ministre israélien aux commémorations, en faisant explicitement l’amalgame entre antisémitisme et antisionisme, il a cumulé faute morale et faute politique.


Les élèves israéliens sont soumis à un endoctrinement de droite avant de partir en voyage scolaire à l’étranger

Par Or Kashti pour Haaretz |Traduction CG pour l’AURDIP.

« Les messages sont simples et répétitifs », explique la mère d’un élève de Première de la région centrale. « Tous les Arabes nous haïssent, en fait le monde entier ou presque nous hait ».


Maroc : dans le Rif, les marcheurs défient le pouvoir

Publié dans le JDD le 19 juillet
Par Alexandra Saviana

Au Maroc, les manifestants vont braver l’interdiction et marcher jeudi à Al-Hoceïma, dans la région du Rif, au nord du pays. La ville est l’épicentre de manifestations depuis plusieurs mois.


Fautes politiques et morales

Par Denis Sieffert. Publié le 19 juillet 2017 dans Politis.

Il n’a pas suffi à Emmanuel Macron de convier M. Netanyahou à une cérémonie où celui-ci n’avait rien à faire, il lui a grossièrement emprunté sa propagande.


Soutenez MahraJazz, un festival de jazz alternatif à Haïfa

Un court résumé

MahraJazz (2017) est un petit festival de jazz alternatif, le tout premier festival de musique palestinien à avoir lieu à Haïfa (Palestine). Organisé par un groupe indépendant de jeunes gens qui travaillent dans divers domaines de la culture et de la production, MahraJazz se tiendra sur deux week-ends consécutifs, du 24 au 26 août, et du 31 août au 2 septembre 2017, et sera un tremplin pour une variété de musiciens locaux et internationaux de jazz et sous-genres. MahraJazz est un évènement à but non lucratif, basé sur le bénévolat, qui vise à attirer de plus grandes foules palestiniennes, en les rassemblant comme par la radiodiffusion.


Macron fait sien "le choc des civilisations" ?

Par Michael Warschawski.

Il est jeune et a porté l’image du renouveau dans la politique francaise. Pas seulement le renouveau qu’attend de lui le monde de la banque qu’il represente sans aucune médiation, directement, mais un renouveau du discours politique dont Francois Hollande avait fait une langue de bois ennuyeuse, vide de valeurs et de vision pour le futur.


« DEROOTEES » un voyage allant vers (I)

De Calais à la Turquie, quand deux étudiantes prennent la route des Balkans.

Episode I : Vintimille, la frontière qui définit les indésirables, paru dans lundimatin#111, le 17 juillet 2017.

Engagées en France dans l’accueil des étrangè.r.es, Sophie et Sarah sont deux étudiantes en géographie qui ont décidé de suivre une des principales routes migratoires, celle des Balkans. Parties de Calais à la suite du démantèlement de la jungle, elles sont désormais au Liban après être passées par la Grèce et la Turquie. Leur projet qui porte le nom de "DEROOTEES" est de prendre « à l’envers » une des routes les plus empruntées par les migrants. D’octobre 2016 à juin 2017, dans chaque pays d’Europe, elles ont documenté la fermeture des frontières, la répression des migrant.e.s et la réalité de l’accueil.

Témoignage de Sarah


Israël se range du côté des antisémites

Éditorial de Haaretz du 13 juillet 2017 publié en hébreu et en anglais. Traduction de l’anglais : Michel, UJFP.

Plus Israël devient nationaliste, plus il se rapprochera ceux qui font la promotion du nationalisme et de la xénophobie, même s’ils sont antisémites. C’est ce que nous avons pu voir dans les relations entre Netanyahou et le gouvernement hongrois.


Les Français juifs seraient-ils des citoyens à part ?

C’est ce que suggère notre Président en invitant un chef d’État étranger pour commémorer une tragédie française, la rafle du Vél’ d’Hiv’.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


À Metz, procès TEVA en appel contre le président de BDS 57 - préparation de la mobilisation

vendredi 7 juillet 2017 par Richard Srogosz

Par Richard Srogosz.Le 2 février dernier s’est déroulé à Metz le procès en première instance sur plainte de la multinationale israélienne TEVA (génériques pharmaceutiques) contre le président du collectif BDS 57, poursuivi pour provocation à la discrimination. Les associations France-Israël et Avocats sans frontière s’étaient au dernier moment constituées partie civile. Les juges décidèrent la prescription, ce qui constituait pour nous et pour toute la campagne BDS France une issue idéale. Le parquet a cependant fait appel du jugement, suivi immédiatement des trois plaignants et un nouveau procès aura donc lieu.



Dans l’effrayant silence des « démocraties », des milliers de prisonniers politiques

vendredi 7 juillet 2017 par Michèle Sibony

Michèle Sibony - juin 2017

Le 4 juin dernier, quelques jours après la fin de la grève de la faim de 40 jours conduite par 1500 prisonniers, au théâtre arabe-juif de la Saraya [2] de Jaffa était organisée une soirée sur les prisonniers politiques palestiniens, par des militants de Balad/tajamo le parti du front démocratique national membre de la liste arabe unie. Présentée par Orly Noï la soirée montrait des extraits d’un court-métrage intitulé « les cahiers des prisonniers » une quinzaine d’extraits environ où des lecteurs lisaient des lettres de prisonniers, alternant avec des interventions sur ce qui constitue a rappelé Orly Noï dans son introduction, avec 800 000 palestiniens passés par les prisons israéliennes depuis la création de l’État, et 6500 aujourd’hui, hommes femmes et enfants, non seulement un problème politique, mais aussi un véritable problème social.



De la Palestine occupée à la question de l’accueil des réfugiés aujourd’hui en France, la responsabilité morale et politique israélienne dans la banalisation du mal.

lundi 3 juillet 2017 par Georges Gumpel

Par Georges Gumpel.

La lecture du rapport adressé début juin au Préfet du Pas de Calais et au nouveau ministre de l’Intérieur par Camille Louis et Etienne Tassin , celle ensuite du rapport du Défenseur des Droits, ne peuvent que nous interpeller tant les termes utilisés résonnent tragiquement dans notre mémoire.

Les exactions commises, froidement décrites par les enquêteurs et le Défenseur des Droits évoquant, en des termes sans équivoque, une volonté d’élimination et de « déni d’existence » des migrants, ne posent pas seulement de simples questions éthiques, « humanitaires », de simples questions financières ni même, celles de l’image de la France. Non Il s’agit de toute autre chose.



À Gaza, Israël fait des expérimentations sur des humains en situation de stress et de privations

lundi 3 juillet 2017 par Gideon Levy

Par Gideon Levy. Publié dans Middle East Eye le 2 juillet 2017.

Qu’arrive-t-il à deux millions d’êtres humains privés d’électricité presque tout le temps, de nuit comme de jour ? C’est ce qu’expérimente Gaza

L’une des plus grandes expériences impliquant des sujets humains jamais réalisée est en train de se dérouler actuellement sous nos yeux, et le monde entier regarde les bras croisés.

Ce projet vient d’atteindre son paroxysme dans l’indifférence générale. Il s’agit d’une expérience sur êtres humains pour laquelle aucune des institutions scientifiques internationales n’a obtenu l’approbation de la déclaration d’Helsinki. Son but ? Examiner les comportements humains dans des situations de tension extrême et de privations.



Insupportable ingérence du CRIF

samedi 1er juillet 2017 par Bureau national de l’AFPS

Communiqué de l’AFPS, vendredi 30 juin 2017.

Le président du CRIF vient une nouvelle fois de sortir de son rôle en demandant au ministre des Affaires étrangères de se conformer aux directives de Netanyahou et de légitimer la colonisation. Il vient en effet de l’appeler à s’opposer à l’inscription de la vieille ville d’Hébron comme patrimoine mondial en péril au titre du patrimoine palestinien au cours de la session du Comité du patrimoine qui s’ouvre le 2 juillet à Cracovie. Il pousse l’impudence jusqu’à écrire aux ambassadeurs de 16 des 21 pays membres de ce Comité, alors même que Netanyahou a empêché vendredi l’accès à la vieille ville d’un groupe d’experts de l’UNESCO.



D’éminents experts juridiques confirment que le palmarès d’Israël sur le plan de la torture rend illégal le financement par l’UE du projet « LAW TRAIN »

jeudi 29 juin 2017 par ECCP

Publié le 27 juin 2017 sur le site de la Plateforme Charleroi-Palestine.

26 juin 2017 – Afin de coïncider avec la Journée internationale contre la torture, vingt-cinq éminents experts juridiques ont rendu public un document démontrant que le projet LAW TRAIN, financé par l’Union européenne, enfreint les réglementations de l’UE ainsi que le droit international concernant les violations des droits de l’homme et que, de ce fait, il doit y être mis un terme.



"Gaza - À l’origine de la crise humanitaire, un crime politique." Une lumière pour les nations...

mercredi 28 juin 2017 par le Bureau national de l’UJFP

À Gaza, une population civile assiégée depuis dix ans, et à bout de souffle, tente de survivre et résiste. Le gouvernement israélien a choisi le 11 juin dernier d’arrêter la fourniture d’électricité qu’il accorde à ce territoire à la demande de Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne.



Faire front contre les violences policières

Par le Collectif des universitaires contre les violences policières réunissant une centaine d’enseignants-chercheurs en sciences humaines et sociales. Tribune publiée sur le site de Libération le 25 juin 2017.



Non, le centre « humanitaire » pour migrants de la porte de la Chapelle à Paris n’est pas un modèle

mardi 27 juin 2017

Des lieux de premier accueil doivent être ouverts, afin que les exilé.e.s cessent d’être réduits à la vie dans la rue, à Paris comme à Calais, à Vintimille ou ailleurs. Mais ces lieux doivent être réellement hospitaliers, conçus de telle sorte que les personnes y soient informées des possibilités qui s’offrent à elles, aidées et accompagnées dans leurs premiers pas en Europe. Accueillies, vraiment.



Action BDS au salon de l’aéronautique et de l’espace le Samedi 24 juin 2017

mardi 27 juin 2017 par Campagne BDS France

Une vingtaine de militant-e-s de la campagne BDS France (Boycott/Désinvestissement/Sanctions contre Israël jusqu’à ce que cet État se conforme au droit international), accompagnés de militant-e-s du collectif « Les Désobeissants » ont lors d’une action non-violente perturbé le stand de l’entreprise israélienne Elbit Systems, principal fournisseur de drones tueurs à l’armée israélienne (notamment lors du dernier massacre dans la bande de Gaza en 2014) au 52e salon de l’aéronautique et de l’espace ce samedi 24 juin 2017.


Les seules publications de notre site qui engagent notre association sont notre charte et nos communiqués. Les autres articles publiés sur ce site sans nécessairement refléter exactement nos positions, nous ont paru intéressants à verser aux débats ou à porter à votre connaissance.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2186108